Avant Noël

Ce texte est paru dans le magazine Simple Things n°17 (déc-jan 2017), dans la rubrique Poésie. J’avais envie, exceptionnellement, de vous l’offrir. Je vous raconte un peu son histoire dans la newsletter… Il me paraissait de saison. J’espère que vous l’aimerez, et puis, en fin d’article, j’ai même des cadeaux pour vous (youhou) ! 



Avant Noël.

Un soir…Un soir, c’est là. Sur le trajet pour rentrer chez soi, alors qu’il fait déjà presque nuit, le noir est moins sombre. C’est allumé. Dans les rues, le ciel devient plein d’étoiles électriques, clignotant d’ampoules dont on a surveillé l’installation d’un oeil impatient. Oh, les adultes font comme si cela leur était égal, mais c’est un bien doux mensonge, parce qu’au fond, c’est toute la lumière du sapin du grand carrefour qui allume leurs yeux à eux aussi. Ils savent que le départ est lancé, et qu’avec ces constellations jetées en l’air, c’est tout un mois d’attente en blanc qui brille d’appels en pointillés.

Désormais, on a le droit. On peut réfléchir à ce que l’on offrira aux autres, et puis à ce que l’on voudrait bien pour soi, c’est permis, parce que c’est Noël. On a le droit d’ouvrir les chocolats pour se préparer à la fois le goût et l’odorat, on a le droit de suspendre les sucres d’orge que l’on voit dans les livres d’histoires, ceux à rayures blanches et rouges, et puis aussi de regarder des films d’amour et de famille sous une couverture. Ces films que d’ordinaire, on trouve un peu trop bien pensants, un peu trop roses et un peu trop sucrés : ceux-là mêmes passent tout seuls lorsque vient décembre. Il faut croire que le froid de l’hiver avec ses routes salées amenuise le possible écoeurement des images, des histoires, et de tous les bonbons qui mettent du temps à fondre.

Il flotte dans l’air un parfum de marrons chauds et de souvenirs, qui brûlent les doigts et réchauffent le coeur, qui s’épluchent à plusieurs et se partagent en riant. On sort l’écharpe rouge, on recouvre les fenêtres de dessins blancs, on porte les plus petits pour accrocher les décorations en haut du sapin, et si tout n’est pas parfaitement droit, ce n’est pas très grave.

Parfois, on fait du pain d’épices, des biscuits en forme d’étoiles, des gâteaux avec tous les fruits secs possibles dedans. Parfois, on recouvre une orange de clous de girofle, et on la suspend avec un joli ruban – il n’y a qu’à Noël qu’on sort les clous de girofle. Parfois, on écoute de la musique, ou même, on la joue tous ensemble, et on a le droit de chanter même si c’est faux. Parfois on fabrique un calendrier de l’avent : décembre est le seul mois qui s’égrène au quotidien, comme un sablier au ralenti.

Noël est indulgent, c’est le lieu de toutes les permissions, c’est pourquoi ce ne sont que des « parfois ». Il n’y a pas d’obligation, et les rituels eux-mêmes sont modulables, comme pour mieux réaffirmer qu’à Noël pour jamais, tout est possible.

En levant les yeux vers les lumières, il faut se forcer à oublier que bientôt, elles seront décrochées de leurs cieux, comme des astres dont on enlèverait l’épingle ; bientôt, le calendrier sera tout ouvert, bientôt, tout deviendra un peu trop sucré au palais, et la vie reprendra presque son cours normal. Finalement, Noël est peut-être le plus joli et le plus naturel des rappels que le plaisir à préparer et à attendre un événement est encore plus savoureux que l’événement lui-même. Que finalement, la réjouissance que l’on éprouve dans une perspective n’est que le fruit de nos choix  en son préambule. Que le soin que l’on apporte à faire d’une date -et de celles qui font figure de compte à rebours- un événement aux couleurs que l’on décide, enjolivé des rituels que chacun souhaite, demeure la clé de la saveur des jours.

Quelle sera la date suivante?



Avec l’équipe de Simple Things, qui, forcément, est composée de gens sensationnels, nous avons réfléchi à un cadeau à offrir aux lecteurs des Mots Ailés. Ils ont été vraiment très généreux, et je suis drôlement heureuse de vous annoncer qu’il y a :

3 abonnements de 6 mois au magazine à gagner! 

Pour tenter votre chance, déposez un petit commentaire ici-dessous, en me racontant ce que vous voulez : ce qui est vraiment lié à Noël pour vous, votre façon de vivre décembre… Si vous en avez envie, partagez cet article, ou celui que vous voulez, sur les réseaux sociaux! (Ce n’est absolument pas obligatoire, et puis ça peut être plus tard, parce qu’il y aura d’autres choses à gagner dans les jours qui viennent par ici.) Je tirerai au sort parmi les commentaires glissés sous cet article le 15 décembre 2016 à minuit, et annoncerai les trois gagnant(e)s en fin d’article!

**EDIT** : LES GAGNANTES

Le sort a parlé! Les trois lectrices qui remportent le concours sont Sailor-supergirl (commentaire du 7/12 à 18H48), Maela (commentaire du 8/12 à 20h35), et Estelle (commentaire du 12/12 à 10h57). Je suis ravie pour vous trois, envoyez-moi par mail (celgaba@gmail.com) vos coordonnées, et je les transfère au service abonnement! Je tenais à remercier tous les participants, et c’est vraiment avec un pincement au coeur que je suis obligée de ne pas tous vous faire gagner. Vos commentaires sont tous vraiment magnifiques, n’hésitez pas à vous lire les uns et les autres pour un petit shot d’esprit positif de Noël! Heureusement, il reste le code de réduction dont je parle juste en-dessous, valable jusqu’au 15 janvier… Et puis, promis, j’essaierai d’organiser de nouveau des petits concours de la sorte!

-Mais pour tout le monde (c’est important!), un code de réduction est mis en place dès aujourd’hui! 

L’abonnement d’un an (6 numéros) est à 22€ au lieu de 29,70€ (Pour s’abonner c’est ici) avec le code “LESMOTSAILES” ! Cette offre est valable à partir de maintenant tout de suite, jusqu’au 15 janvier 2017! (Et si vous voulez mon avis, c’est un super cadeau de Noël!)

Petite info : je ne bénéficie d’aucun pourcentage sur tout cela, c’est vraiment et tout simplement un cadeau. Je suis toute heureuse pour vous, parce que vous êtes si chouettes. ♥ Profitez-en, ce magazine est un concentré de douceur, et c’est toujours un vrai bonheur de le découvrir!


 

42 commentaires sur “Avant Noël

  1. Je participe avec un grand plaisir 😀 pour moi, cette période de Noël est synonyme de chants,écouter l’album de noël de Mickael Bubblé, fabriquer des roulés à la cannelle et du chocolat chaud, regarder des séries et films comme Sissi sous un plaid en famille même si c’est kitsh ! Faire le sapin et croire,même à 31 ans, que le père noël va le couvrir de cadeaux, découvrir les vitrines et traîner au marché de noël.C’est prendre le temps d’être avec ceux que j’aime, plus encore que le reste du temps et redevenir pleine d’espoir, de rêves..Ma période favorite !

  2. Chez nous, Noël sent bon les clémentines et la cannelle, et tous ces sourires familiaux qui se répondent en echo.

    Merci pour l’article, les jolis mots, dont on se pare comme une écharpe de laine douce.

    Et vive toutes ces journées de l’avant, peut être même encore plus précieuses que le jour fatidique, car il y a ce bon goût acidulé et excitant de l’impatience sur nos lèvres..

  3. Dès le mois de Décembre je retrouve mon âme d’enfant!
    Les préparatifs des repas à venir, les cadeaux qui feront plaisir à chacun, les belles balades dans la ville illuminée!
    L,odeur du pain d,épice dans le four, la maison qui scintille avec le beau sapin…
    La magie de Noël est bien là!!

  4. Forcément, je tente ma chance parce que j’aime beaucoup ce petit magazine qu’est Simple Things et que je ne me l’achète pas souvent pour garder le plaisir de le feuilleter…
    Pour moi, Noël, c’est très simple, c’est la famille : le bonheur d’être ensemble tout simplement, et de mettre de côté pour une soirée et une journée nos différends. C’est les repas pas véganes mais avec des efforts pour que tout le monde soit à son aise, c’est les petits cadeaux pas chers mais qui font mouche à tous les coups, c’est les jolis bulles qui émanent de la flûte de champagne…

    Merci pour ce joli concours et très belle soirée <3

  5. Une petite lumière dans la nuit, un sucre fondant, un subtil chocolat chaud mélangeant de nombreuses épices inconnues; voilà ce qu’est ton texte ! Quel plaisir de le lire… Pourtant mes Noëls n’ont jamais été aussi grandiose, chez moi c’était un moment intime ou l’atmosphère était douce mais où les cadeaux n’étaient pas très nombreux puisque le but était de trouver la perle parfaite. Bref, avec ma maman nous avons toujours eu une tradition : dès les premiers flocons, peu importe qu’il fasse nuit dehors, que nous ayons une journée remplie le lendemain, nous sortions faire une ballade. Les rues désertées nous offraient le bonheur d’entendre nos pas crisser dans la neige fraîchement déposée sur le sol. Les bruits étaient étouffés, les lumières étaient douces, les odeurs étaient cristallisées… Pourtant depuis quelques temps, la neige a disparu, j’espère quelle reviendra, comme dans les films, le jour de Noël. Merci pour ce magnifique article ! 🙂

  6. Merci Céline pour ce bel article que tu partages sur tes pages. Je suis d’accord avec ton relecteur et ai particulièrement apprécié le dernier paragraphe et la perspective qu’il donne à l’ensemble de ton texte !
    Ce que m’évoque Noël est quelque peu empreint de tristesse cette année en ce qui me concerne : c’est plus une nostalgie d’une enfance disparue et pas encore réincarnée dans d’autres petites têtes blondes qui prendront le relais un jour, le regret d’êtres chers envolés avec qui partager ce moment était toujours une joie simple mais entière, l’amertume de voir que la magie des jours d’antan n’est plus et que seule demeure une dimension marchande et consumériste qui ne m’enchante guère, et même désenchante ces journées d’attente, qui deviendraient presque des journées comme les autres.
    Bref, ce n’est pas très joyeux tout ça, heureusement qu’il y a des blogs pleins de joie comme le tien pour venir mettre un peu de lumière et de douceur dans nos coeurs !

  7. Superbe article ! J’adore ! Pour moi Noël est vraiment ma période préféré ! Les gens partout dans les magasins , les decos , le sapin ,la recherche de superbe recettes pour épater tout le monde , les films de Noël ! Bref j’aime cette ambiance ! Ce que j’aimerai ce sont des baskets Vega et le livre la revanche des vegans ! Merci pour ce concours !

  8. Bonsoir Cel! Pour moi, Noël, c’est les Noël en famille chez ma grand-mère décédée le 3 novembre dernier, le lendemain du 1er anniversaire de ma bébé chérie et qui était elle née le 22 décembre! (Quant à moi, je suis du 30, nous sommes une famille d’hiver) Merci et bisous à toi en ce moments si forts que tu vis!

  9. Très bel article, comme les précédents d’ailleurs. Je suis à chaque fois transportée par tes mots si beaux, si doux… C’est toujours un plaisir de te lire dans Simple Things et je serais vraiment très contente de gagner un abonnement. Noël pour moi évoque la famille, le chocolat, le vin chaud aussi et les décorations scintillantes. Dès début décembre, on se plonge dans l’ambiance, on installe la déco petit à petit, on ouvre les cases du calendrier de l’avent et on allume les bougies dès la nuit tombée. On prépare les cadeaux pour les proches, en imaginant leur tête en les ouvrant, et on rêve secrètement d’avoir de beaux cadeaux, de jolies surprises. C’est pour toute cette magie qu’on aime Noël et qu’on attend toujours cette date avec autant d’impatience.
    Merci pour ces cadeaux.

  10. Bonsoir, merci pour ce concours 🙂

    Pour moi Noël, c’est particulier. C’est une fête que j’ai haï enfant parce qu’elle a été source de maltraitance. Elle continue de me stresser énormément, j’apprends avec mes enfants à la vivre autrement, plus sereinement, avec amour. Cette année, nous allons fêter Noël en famille, juste nous quatre, et j’attends beaucoup de cette journée pour m’apaiser depuis notre cocon. Et peut-être que nous aurons de la neige, pour la rendre un peu plus parfaite ? 🙂

    Un doux noël à toi 🙂

  11. Cette année Noël ce sera rien que nous deux avant de rentrer dans nos familles respectives, nous deux dans la cuisine en train de préparer le repas, nous deux chantant comme des fous des chants de Noël remasterisés par nos soins, en virevoltant comme deux idiots heureux de se retrouver.
    Je participe avec plaisir à ce concours car j’aime beaucoup Simple Thing, bien que je ne l’achète pas à chaque fois.
    Et je te dis merci bien sûr, merci pour tes mots toujours si doux à lire, merci pour tes photographies qui m’inspirent à chaque fois, merci pour ce concours… (tu nous gâtes tellement)
    Joyeux mois de décembre Céline, que je te souhaite emprunt de tendresse, de chocolat chaud, de lumière et de balades au grand air 😉

    Bonne soirée !

  12. Oui, déjà le sapin clignote et les boules brillantes dépoussiérées prennent place non pas comme l’an passé, mais trouvent un autre coin à décorer.. Cette période de Noël c’est très tôt cette sensation connue d’un soir, le ciel bas, il fait froid, on sentirait presque les premiers flocons, l’ambiance est là, même pas la peine de fermer les yeux, on y est !
    Noël c’est une maison accueillante, ce sont des petit gâteaux encore tièdes, pour les amis qu’on ne prend pas le temps d’inviter, pour nos voisins qu’on ne voit ensuite qu’aux beaux jours.. des bruits nouveaux, des rires, des nouveaux nés qui font leurs premiers pas ou encore, de belles nouvelles à venir, toujours.. Le village sera riche en événements de toutes sortes cette année encore. Mes chats s’enfuient, pour eux, Noël c’est la quiétude perdue, une sieste au chaud (trop doux le plaid !) qui va manquer quelques jours.. mais pas tous les jours non plus heureusement !
    Noël, c’est la confiture d’orange qui cuit, les pots qui se remplissent de cette merveilleuse couleur et qui dès le lendemain va faire le bonheur d’un croissant entrouvert.. Les cadeaux aussi se préparent.. cette année de nouveaux savons réalisés juste pour l’occasion, vont faire les délices des peaux même les plus délicates.. au cacao.. au miel.. à la lavande.. au patchouli.. les papiers de soie protégeront les doux objets et des petits sacs savamment choisis, donneront un air “luxury touch” pour le plaisir des yeux surtout.. quant à mon cadeau.. il sera là quelques jours avec moi, pour mon plus grand bonheur, un Noël avant l’heure en quelque sorte, aux sons de “Ah… ma fille !! … Coucou mon Père !”

  13. Magie de Noël ! Magie des mots !
    Merci pour ce partage.
    Noël est pour moi un doux mélange entre nostalgie, joie et bonheur.
    Une envie de créer un cocon et de faire plaisir
    C’est un moment bien particulier que je ne retrouve pas forcément tous les ans parce qu’ainsi va la vie.

  14. Merci pour ce bel article, je tente ma chance aussi 🙂
    Pour moi Noël c’est un chocolat chaud et un jolie livre, emmitouflé dans mon plaid près de la cheminé, c’est aussi un sapin scintillant, les rires et l’émerveillement des enfants devant le sapin! Les beaux souvenirs qui reste de cette période de Noël, ce sont les jeux de sociétés en famille et les après-midi à regarder de jolies films de noël, ce sont aussi les bougies en clémentines, et la magie dissimulé un peu partout…

  15. C’est le premier article que j’ai lu à la réception du numéro 16 de Simple Things, j’ai tout de suite cherché dans le sommaire ton prénom pour savoir à quelle page aller et savourer tes mots. J’ai attendu le départ du train qui m’emmenait à la maison, avec une musique toute douce dans les oreilles (le dernier album de Vianney et crois-moi c’était pas gagné que je l’apprécie) et je me suis laissée porter par tes mots, la douceur que tu y mets et ton talent, ta poésie. Et j’aurai aimé que mon magasine ne soit composé que de tes mots, comme si tu me parlais, de toi à moi (et d’accord, on peut aussi mettre quelques textes de Camille). Tu sais, ensuite, je me suis mise à écrire, d’un coup, d’un seul trait, sans lever les doigts de mon écran de téléphone portable, pestant intérieurement contre le contrôleur qui arrivait, qui voudrait voir mon billet et qui allait me couper des mots quelques secondes, j’ai écrit et je dirais même, j’ai recommencé à écrire, après avoir lu ton texte et être bercé par toute cette douceur qu’est cette petite pépite de magasine et qu’est ton talent. Alors coïncidence ou pas, je m’en fiche un peu à vrai dire, j’ai recommencé à écrire <3

    1. Tu sais, c’est la chose la plus touchante et la plus belle que l’on ait pu me dire. Continue à écrire, partout, sur les feuilles et les téléphones, surtout toi, tu le fais si bien. <3

  16. Je participe volontiers à ce concours tout doux ! J’adore la période de Noël et je défend ça contre toutes les personnes qui (parfois pour de bonnes raisons) ne comprennent pas cet engouement… Noël ce n’est pas seulement les cadeaux, les catalogues, acheter, c’est profiter de chez soi et de ses proches, c’est des odeurs rassurantes et c’est l’hiver, les contes au coin du feu, tout cela 🙂

  17. Décembre est pour moi une nouvelle façon, chaque année, d’appréhender de nouveau tous les petits plaisirs simples. L’arrivée de Noël est propice à ce genre de chose, et je crois que j’ai une appétence plus forte pour les plaisirs de l’hiver. Décembre est pour moi les longues lectures à la lumière des bougies, sous un plaid chaud, ou le plaisir d’un feu de cheminée crépitant, qui se suffit à lui-même et qu’on ne peut s’empêcher de regarder vivre. C’est affronter le froid pour mieux rentrer dans un café qui nous réchauffe instantanément. C’est Noël, bien sûr, les veillés qui nourrissent les éclats de rire, le sapin illuminé qui embrasse les murs du soir, les chocolats chauds devant les séries de Noël, ou encore les clémentines qui parfument un sac à main.

    J’adore le magazine Simple Things et j’avoue que ton concours me fait sourire !
    Je n’ai pas lu ton article car je voudrais le dévorer entre les pages du magazine, que j’ai acheté dès sa sortie mais que je n’ai pas encore pris le temps de savourer 🙂

  18. Bonjour
    je n’ai pas encore acheté le tout dernier numéro et je préfère lire ton article dans le magazine, pour le plaisir du papier, des photos en grand, de la déconnection. Ce que j’aime en décembre, c’est tout ces petits efforts qu’on fait pour illuminer nos journées, bien plus que d’habitude, et cette magie se voit facilement autour de nous si on y prête attention. Tout le monde ne peut (ou ne veut) pas décorer sa maison autant dedans que dehors, mais j’apprécie la moindre bougie éclairée, la moindre clémentine offerte, la petite carte de voeux envoyée… Il ne faut pas tomber dans la surenchère, la surconsommation, les achats compulsifs par peur de manquer… car Noël est un état d’esprit, qui se ressent avec le coeur en partageant. C’est ce que j’aime et que je chéris. Que je partage à mes enfants et mes proches. C’est une philosophie, un art de vivre, et plus il est fin et délicat plus je l’aime.

  19. Décembre est un mois teinté de nostalgie, douce-amère. Je me souviens du sapin des grands-parents, lourd de cadeaux et de promesses. Je me souviens des bas en laine qui faisaient des plis sur mes jambes de 10 ans, des souliers vernis et des jeux avec les cousines. Je me souviens de la Famille, au grand complet.
    Décembre, c’est aussi beaucoup de nuances blanc, la couleur de la pureté. La neige qui fait briller les toits et luire les lumières dans les maisons.
    Décembre et ses fêtes, c’est le cocon de l’année, le mois où j’ai envie de redevenir une enfant, de boire du chocolat chaud et de rester sous mon plaid avec un livre divertissant. Décembre, c’est la lumière et la paix.

  20. Pour moi, dès le 1er décembre, mes thés de l’après-midi prennent une autre dimension. Ils sont un peu plus magiques, un peu plus chauds, un peu plus doux. Souvent accompagnés des douces notes de Loreena McKennitt, que je retrouve avec plaisir chaque année à la même période. Je suis très attachée aux choses qu’on fait “symboliquement”, aux petits rendez-vous qu’on attend, comme ça, secrètement, qui n’ont de sens que pour nous, parfois. Ma bougie parfumée-adorée est un peu plus souvent allumée, près de mon ordinateur, ou sur ma table basse, quand je fais mes coloriages… La cannelle devient quasi quotidiennement présente dans ma cuisine, le pain d’épices quasi hebdomadaire, et le cocooning un réel besoin. Pour mieux profiter de l’avant. Parce que comme tu le dis si bien, le plus délicieux, c’est l’avant. (et l’avent chocolaté, aussi, bien sûr)
    J’ai déjà demandé un abonnement à Simple Things au père Noël, mais si par bonheur je gagne, je l’offrirai à une amie très chère, loin des yeux mais toujours près du coeur.
    Merci pour ce beau cadeau, merci pour tout ce que tu partages avec nous. Et bravo. Et pourvu que ça dure. (et je suis tellement contente pour vous… cette jolie nouvelle que tu portes si bien)

  21. Quel joli texte ! Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire en lisant le passage sur les adultes qui font semblant que ça leur importe peu toutes ces lumières, alors qu’au fond ils ont le coeur tout joyeux !
    Ce Noël sera spécial pour moi, car je le passerai en Italie, à Rome !
    On prépare ce voyage depuis longtemps… Petit secret : on emmène ma grand mère qui rêve de voir cette ville depuis des années… Malgré ses 80 ans, elle est toute excitée !
    Merci de faire pétiller ma boîte mail avec ces petites newsletters, qui arrivent tous les mois 🙂
    Joyeuses fêtes !

  22. Un grand merci pour l’idée (et le code de réduction^^), je vais offrir cet abonnement à ma Maman pour Noël, j’étais justement en train de réfléchir à un cadeau… Nous parlons souvent ensemble du concept de “bonheurs simples”, ce magazine semble tout à fait s’accorder à cet état d’esprit 🙂
    Sinon pour ce qui est de Noël et décembre, je crois que justement, pour moi Noël c’est voir ma Maman rayonner de bonheur de nous voir réunies, et si fière des cadeaux qu’elle a soigneusement choisis pour mes soeurs et moi, et qu’on doit presque obliger à ouvrir ses propres cadeaux. C’est aussi être heureuse de voir mes proches découvrir ce que j’ai trouvé pour eux (rien ne m’agace plus que d’être obligée de faire mes achats de Noël au dernier moment et choisir des cadeaux “par défaut”, heureusement cette année tout est prévu à temps pour une fois!), être affairées dans la cuisine puis partager les mets préparés avec amour avec un thé ou un chocolat, revoir les quelques films fédérateurs de notre famille (Mamma Mia, Papy fait de la résistance…), faire de longues promenades (moi qui abhorre pourtant le froid), Last Christmas de Wham! (la seule chanson de Noël que j’aime, et que j’adore même!)…

  23. Je viens d’instagram…pour moi noël c’est avant tout la magie. La magie de voir les yeux émerveillés des enfants, ce qui me ramène à lorsque j’étais moi même une enfant…le chocolat chaud, l’orange, quelques chocolats et le pain au lait lors de la fête de l’école. Les préparatifs du réveillon et puis l’arrivée de tous les cousins et cousines pour cette belle fête de famille, on dansait, on rigolait…la bûche de noël toujours faites maison et le vrai sapin coupé dans le forêt près de la maison. C’était beaucoup moins commercial qu’aujourd’hui et je crois plus authentique.
    Voilà, merci pour ce joli moment de partage.
    Et je souhaite de joyeuses fêtes à toutes et tous. Peace & Love.

  24. Ce que je trouve délicieux dans le mois de décembre, ce sont tous les préparatifs, qu’ils soient “visuels” (la décoration), “olfactifs” (les bougies, le parfum des biscuits sortis du four, la mandarine, les épines de sapin…), “auditifs” (les chants de Noël dans les rues…), “gustatifs” (miam les biscuits et chocolats de Noël, les chocolats chauds en rentrant de balade…) ou “tactiles” (ressortir les moufles, les bonnets..oui, chez nous dans le sud, il ne fait pas “si” froid ^^) Bonnes fêtes de fin d’année à vous et merci pour vos mots ailés !

  25. Merci pour tes mots, comme toujours si bien choisis, merci pour ce concours qui nous offre la possibilité de te redécouvrir sur le papier.
    Pour moi Noël c est un paradoxe :l amour , le plaisir de se réunir ensemble, les moments simples où être compte toujours plus qu’avoir tout en étant sur fond de décor mercantile avec la course parfois insensé au cadeau matériel. L envie d envoyer valser la traditions des fois gras pleurant sur un toast pendant que dans tant d ailleurs des ventres vides pleurent de faim. Et le sourrire de ma grand mère et la peur de la blesser. Alors Noël , le compromis.
    Bonne soirée d hiver.
    Ps : qu’ il est chanceux le livre dans cette douce bibliotheque que semble etre ton foyer , au rythme des notes de piano et des volutes de thé chaud.

  26. Décembre, c’est le mois ou l’on célèbre (trop mal) ma soeur et ma nièce. Le 9 pour ma grande soeur. Le 15 pour la première de nièces. Noël leur croque souvent la vedette… moi la première je veux fêter Noël en famille et pas leur anniversaire… je n’aime pas trop les anniversaires mais j’imagine que ça peut être un peu frustrant pour elles ; alors aujourd’hui, maintenant pendant quelques minutes, décembre sera pour moi et pour une fois, avant tout, leur mois !!
    Beau moi de décembre à toi aussi Céline.

  27. C’est tout doux comme article… Merci Céline pour ces jolis mots.
    Je ne suis pas abonnée à Simple Things, alors je tente volontier ma chance pour ce concours, mais avant tout, je voulais répondre à Noël.
    Noël et moi on a pas toujours été les meilleures amis, parce que selon les années, malgré les musiques, les illuminations, les cacahuettes, oranges et chocolats à gogo (et tout le reste), rien à faire, je ne voulais pas voir Noël venir.
    Banalement écoeurée un peu aussi de la surconsommation, la recherche de cadeaux, entre le coeur et la tradition, bref, je m’y glissais les derniers jours.
    Et cette année, je vois venir Noël avec sérénité, et une vraie joie dans le coeur.
    En réfléchissant au vrai sens de Noël, qui célèbre (à la base du moins) la naissance d’un enfant venu apporter la lumière et l’amour, à comment moi aussi apporter un peu plus de douceur, pas juste à Noël, un peu avant et un peu après, le plus possible en fait.
    Il n’y a pas de neige, au contraire le soleil brille, et même si je rêve d’un Noël blanc (parce que quand j’étais petite je ne connaissais que les Noël blancs, pourtant je ne suis pas franchement paléolithique!), j’ai décidé d’accueillir Noël et son temps de l’Avent. Avec douceur, malgré le rush au boulot, les retrouvailles à préparer, ma flemme monumentale (et la fatigue qui la précède)…
    Et finalement on se laisse prendre par les films de Noël, les “thés” citron-gingembre, les musiques qui semblent parfois un peu mièvres, et on voit les choses autrement.
    Et finalement, c’est l’occasion de régaler la famille avec des petites choses vegan, alors, c’est bien aussi non? 😉
    Beau et doux Noël à vous bientôt 3, bisous Céline!

  28. Quel chouette texte, si doux, si vrai – c’est comme si je l’avais lu avec des flocons de neige qui tombaient dans mon imagination.

    Ma maman m’a envoyé un lien vers une photo l’autre jour sur Instagram, je ne sais plus ce que ça disait en détail, mais en substance, dans la légende, il s’agissait de l’amour et de la chaleur ressentie à Noël quand les Noëls de notre enfance ont été heureux. Il y avait quelque chose de nostalgique aussi dans ce texte. Du coup, ce que je raconte là n’a peut être pas grand lien avec ton texte, si ce n’est que ce sont les souvenirs, l’anticipation, la douce préparation qui font de cette période, ma période favorite de l’année, même si j’ai parfois un pincement nostalgique, qui me fait regretter un instant de ne plus avoir cinq ans réellement…

    Merci pour ta douceur <3

    (Et bien sûr, ej suis ravie de participer au joli concours, Simple Things fait partie – après tout – de mes magazines favoris, de ceux que je lis encore)

  29. Merci pour ce joli concours auquel je participe avec plaisir !
    Pour moi Noël est avant tout un moment de partage, convivial, où on se retrouve pour se focaliser sur l’essentiel : notre amour les uns pour les autres.
    On tourne trop souvent en dérision cette valeur, tout comme pour la tendresse et la bienveillance. Ce n’est malheureusement que lors de cette période particulière que les gens se rappellent qu’elles existent et les acceptent enfin.
    Noël, c’est aussi l’odeur du sapin que l’on installe (avec difficulté!) dans le salon, qu’on décore tous ensemble, le thé “de Noël” réconfortant que l’on déguste devant une rediffusion d’un film familial sous un plaid chaud, les gâteaux de Noël éparpillés un peu partout dans la maison, les papiers cadeaux déroulés sur mon lit pour l’emballage des cadeaux, l’odeur d’une bougie oubliée qui s’éteint peu à peu en livrant ses derniers arômes de cannelle…
    Noël c’ets un moment régressif, un moment où tout semble devenir plus doux et supportable. Et ces derniers temps, je pense qu’on en a tous vraiment besoin.

  30. Bonjour,
    J’ai découvert ce blog par hasard, en tombant ,encore par hasard,sur votre compte instagram.
    Et depuis, je suis devenue une habituée. Je ne laisse pas forcément de mot, me contentant de lire les vôtres. Je ne pensais pas qu’on pouvait aimer un blog comme on aime un livre, attendant chaque petit billet comme la suite d’une douce histoire. Il faut dire que je suis tombée sur ce blog quand je commençais à être en conflit avec les lettres. A force de trop lire, je n’aimais plus lire… Au milieu de l’ancien français, de la grammaire méthodique du français, des textes théoriques, des dissertations et des épreuves de 6h… j’ai retrouvé, redécouvert, une fraîcheur, un plaisir que j’avais oublié…juste là. J’ai oublié combien des mots, des mots du quotidien pouvaient faire du bien. J’ai réappris que les mots pouvaient être simple, beau et que loin d’être négatifs, cela les rendaient vivants. Et de la vie… j’en avais bien besoin ! (Histoire brève d’une réconciliation spontanée entre ma passion de toujours. ) Alors… Parce que c’est Noel et parce que l’occasion du concours fait que je ne serais pas la seule à laisser un commentaire ici, je me suis dis que je pouvais me glisser ici et y glisser quelque mots afin de vous remercier pour cette douceur retrouvée…

    Merci

  31. J’ai découvert votre écriture sincère et apaisante récemment via le magazine Simple Things que j’achète ponctuellement. Les années passant, realiser à quel point ces moments partagés en famille, comme Noël, sont précieux pour le coeur, l’âme et la mémoire, me permet d’apprécier pleinement la simplicité de ces retrouvailles.

  32. Bonjour Céline, comme quelques une je profite de ce petit concours pour te dire tout le plaisir que j’ai à te lire, je viens quotidiennement jeter un coup d’œil, en espérant trouver une nouvelle brève dont je me délecte avec un réel plaisir.
    j’aime ton style unique, et je me dis bien souvent que tu pourrais écrire un livre…un recueil de nouvelles…ou juste continuer ces petits billets qu’on a plaisir à retrouver sur les mots ailés…
    Joyeux noël, rempli de douceur, de partage et de gourmandise.

  33. Quelle belle plume, une fois de plus !
    Et oui, Noël, c’est toutes ces petites choses… Ce qui me plaît le plus dans tout ça c’est de trouver LE cadeau qui fera vraiment plaisir, LA décoration qui ira bien dans l’ambiance cocon familial, LE plat qui ravira toutes les papilles, et que tout le monde soit dans un esprit de partage, même (et surtout !) les choses les plus simples 🙂

  34. Savoir que petit à petit tous les membres de ma famille éparpillés au quatres coin du pays vont arriver, qu’on va pouvoir profiter de tout le monde ensemble et de chacun séparément… voilà ce dont j’ai hâte. Et puis, être tellement nombreux dans la pièce qu’il y en aura de la buée aux fenêtres !

  35. Noël est une invitation à ralentir chacun de mes pas, à retrouver un nid douillet, à créer des cadeaux du bout des doigts et du coeur avec des bouts de ficelles, papier kraft, et autres plaisirs minuscules.
    C’est une invitation à la rêverie, à hiberner à l’image de la nature qui s’endort, loin de l’agitation des villes.
    Invitation aussi à allumer mille et une bougies, à somnoler avec ceux que l’on aime au coin du feu.
    Puissions-nous vivre un Noël doux et paisible!

  36. Grâce à toi ma Céline j’ai découvert cette superbe revue et depuis j’attends chaque nouveau numéro avec beaucoup d’impatience. Une nouvelle fois découvrir ton nom et tes mots c’est trop touchant … alors oui oui !! moi aussi je veux bien tenter ma chance et raconter mon mois de décembre..Depuis que je suis mamie, je rêve que mes petits enfants gardent précieusement en souvenir les Noëls chez papy Jac et mamie Dilou.
    Pour moi, toutes les années depuis la naissance de Nicolas, il y a déjà 39 ans!!! le 6 décembre, c’est le lancement des décos et illuminations de la maison et du jardin. Avant la Bretagne, il y a eu la période balcons où j’ai découvert la belle fête des lumières à Lyon et après autour du lac d’Annecy la multitude de petites lumières blanches dans la montagne, c’était magique !! J’ai gardé depuis le charme des petites ampoules et bougies blanches, c’est tellement plus féerique et délicat.
    Quel bonheur de ressortir les cartons et de constater que, dès le 1er couvercle retiré, toutes les boules, les figurines, les étoiles et les santons retrouvent instantanément leur place abandonnée depuis 11 mois déjà !!!
    de courir de boutique en boutique pour partager le bonheur de faire et de se faire plaisir
    de préparer les bons petits plats que chacun aime et qui font partie de notre vie de famille depuis tellement d’années déjà.
    Voilà tout sera prêt le jour J pour accueillir nos 4 petits loups et nos grands bien sûr. Pour partager le bonheur d’être ensemble. Vivre ce nouveau Noël avec plein d’amour dans le cœur, et toujours autant d’émerveillement.
    Sur, la magie de Noël va encore opérer cette année.
    Joyeux Noël à toi aussi ma Céline et à tous ceux que tu aimes ….

  37. A vrai dire je me suis longtemps sentie un peu étrangère à tout cela, à cette magie d’épices, de couettes douillettes et de romances (j’avais l’impression, en fait, d’un “prêt-à-porter” qui taillait trop grand ou trop petit : ça allait bien sur les autres, mais quand j’essayais de l’endosser, je me trouvais un peu gauche, et comme mal mise.
    J’ai toujours aimé en revanche vivre ces moments par procuration, en lisant de belles plumes (et la tienne est incroyablement juste), des plumes sensibles à ces lumières (photosensibles, du coup ?), qui savaient voir et goûter Noël au-delà de ce qu’il (elle ? Noëlle ?) peut avoir d’artificiel.
    Il y avait aussi de mon côté une impression de piétinement, l’envie de partir à l’autre bout du monde.
    Maintenant que je suis à l’étranger (même si pas au bout du monde !), les choses ont changé, j’ai hâte de retrouver ce qui auparavant me semblait sans saveur, j’ai hâte de réinvestir des gestes faits mille fois, soudain rendus désirables par la distance qui m’en sépare.

    Sinon : j’ai découvert Simple things grâce à toi, et je le lis justement dans le train, ou dans l’avion, lors de mes allers-retours (le rythme de parution est pile adapté à mes propres voyages !).

    J’en profite : un grand merci pour tout ce que tu publies.

  38. De la douceur de papier. Des mots qui glissent de l’encre d’un crayon. Prendre le temps d’envoyer des mots doux par voies postales.
    Une cuisine qui embaume le parfum de cardamome. Des spéculos et des stollen. Des soupes. Beaucoup de soupes.
    Des couvertures, du tricot. La fin d’une session, encore, qui donne le temps pour ces choses-là.
    Merci pour ces doux mots de décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *