L’automne, et ce que nous ne voyons pas.

 

//Images et Musique : Céline // N’oubliez pas de cliquer sur la petite roue crantée pour mettre en HD, c’est plus joli…//


J’aime tellement cette saison. J’aime le repli qu’elle suggère, avec toute la tendresse de ses couleurs et ses refroidissements. J’écris dans le silence face au poêle, le soleil entre par la baie vitrée, murmurant sa générosité déclinante. C’est fort de voir s’installer l’automne, je veux dire, s’installer vraiment – je ne parle pas des timides derniers jours de septembre où l’on sort par principe les imperméables, les chaussettes et les tartes aux pommes. Non, le vrai novembre, les jours de froid qui font gratter le givre le matin et chercher les gants, la chaleur de ses bras pour toujours, le sommeil qui s’installe et les aubes de lumière alanguie, et les promenades qu’il faut faire pas trop tard au risque d’être enveloppés par le noir. J’ai retrouvé mon manteau, mon gros, celui avec le polaire dedans et la grande capuche ; je me maquille moins, j’ai envie de simplicité et de nature. Je souris en pensant au prochain automne, celui où nous serons trois. Et pour l’instant, parce que c’est bien la toute première communication que j’expérimente, je caresse du bout des doigts mes rêves vagues en même temps que mon arrondi, j’apprivoise du dedans tes incessants mouvements d’apprenti danseur, ceux qui restent de délicieux et éphémères soubresauts quand tu dois avoir la certitude de déplacer des montagnes. Tout ce que nous ne voyons pas et qui est immense.


gaufrespotimarroncouverturegaufrespotimarron3 gaufrespotimarron2

Gaufres au potimarron 

C’est une recette sans oeufs, qui donne des gaufrinettes toutes teintées d’automne. La pâte n’est pas liquide, elle s’inspire plutôt de la pâte des gaufres liégeoises (celles avec les gros grains de sucre dedans) (sauf que je n’ai pas mis de grains de sucre, mais on peut totalement, ça reste dans le thème). L’avantage de la pâte non-liquide, c’est que ça ne coule pas partout, ce qui constitue un bon argument pour en faire tout le temps. Et le rendu ressemble à des gaufres qui sont assez fermes, comme des petits biscuits, et qui ne ramollissent pas.

(Pour 12-15 gaufres)

350g de farine d’avoine

220g de purée de potimarron (environ 1/2 potimarron moyen)

100g de lait d’amande

40g d’huile de coco

1 sachet de levure à pain sèche

1 grosse càs de sucre*

*Notes sur les ingrédients :

-On peut remplacer la farine d’avoine par ce qu’on veut. Avec une farine sans gluten, les gaufres seront très très croustillantes et un peu plus délicates à manier, mais c’est possible.

-Volontairement, la recette est très peu sucrée. J’ai préféré faire ainsi pour pouvoir les tartiner de confiture, ou de miel, ou de sirop d’érable (on la perd, on la perd.) Pour les becs sucrés, ou pour des gaufres qui se suffiraient à elles seules, on peut mettre 5 càs de sucre en poudre, ou en gros grains.)

Mélangez dans un saladier la farine, la levure, le sucre. Ajoutez la purée de potimarron, puis l’huile de coco molle, et le lait : mélangez pour obtenir une pâte consistante, comme une pâte à pizza. La consistance variera en fonction de votre purée plus ou moins aqueuse, ce n’est pas grave : si la pâte ne forme pas assez une boule et est trop collante, farinez la, et si, à l’inverse, elle ne s’amalgame pas suffisamment, n’hésitez pas à ajouter un peu de lait. Laissez reposer la boule sous un torchon au moins 1h30.

Formez entre 12 et 15 petites boules, et laissez-les reposer environ 15 minutes, le temps de faire chauffer le gaufrier. Mettez une boule de pâte au centre des rectangles préformés dans votre moule, et fermez en appuyant bien. Laissez cuire quelques minutes. Lorsque les gaufres sont dorées, sortez-les délicatement. Elles se gardent quelques jours, adorent les passages au grille-pain, et se congèlent comme des anges.

gaufres4gaufres3


Soyez très heureux.


 

28 commentaires sur “L’automne, et ce que nous ne voyons pas.

  1. Elle était parfaite, cette vidéo – les images, la musique, la couleur, tout.
    Je n’ai pas d’appareil à gaufres, n’est-ce pas un peu triste pour le coup ?
    Je suis très heureuse en ce moment, c’est marrant de conjuguer cernes et sourires, les mélanges détonnent. (qui est-elle pour parler de fatigue à une femme qui attend un enfant ? une jeune impudente voilà tout)
    Je t’embrasse, Céline.

    1. Tu peux faire cuire en (plus ou moins) petites boules au four, à 180°, ça te donnera des petits pains-biscuits crousti-moelleux! Tu peux mettre dedans des raisins secs ou du chocolat taillé en pépites… 🙂

  2. J’aime trop tes vidéos <3! La musique et les images sont si douces! Les deux se marient à la perfection. Merci pour ce petit moment de douceur en ce dimanche de novembre. Plein de bises.

  3. Hiiiii, trop d’amour dans cette vidéo <3 <3 <3
    (huhu, ma foi, le bémol, il passe plutôt bien 😉 !)
    Merci pour cette vidéo, cette mélodie guitaresque, ces couleurs, et -surtout, serais-je gourmande xD ?- cette recette ! Un vrai régal (le tout ^^) !
    Une fin de dimanche juste en douceur 🙂

    Des bises à la fraîcheur automnale :°)

  4. De bien jolies notes sur de bien jolies images et de bien jolis mots. Je me surprends à te suivre depuis quelques semaines, ici et là (instagram) ou encore ailleurs (twitter) et me dire que finalement le progrès n’est pas si mal. Avide de douceur et de poésie, curieuse et impatiente de découvrir chaque fois tes photos et tes mots qui pourront soigner mes propres maux. Je vais finir par passer aussi à la farine d’avoine, au lait d’amande, à l’huile de coco et toutes choses qui jusqu’ici n’étaient que des bizarreries pour moi, juste pour pouvoir ajouter le plaisir des papilles à celui des yeux, des oreilles et du coeur.
    Douce soirée à vous trois, parce que celui qu’on ne voit pas compte déjà…

  5. Merci pour ce partage Céline ! Ta vidéo est juste magnifique ! J’aime ce doux morceau de guitare, tu me donnes envie d’apprendre Par quel bout je commence ??
    Moi aussi j’aime l’automne ! Les couleurs, les moments cocooning, les chocolats chauds, je vais tester ta recette, merci Prends soin de toi

  6. C’est tellement doux, poétique et merveilleux. Et en plus, le potimarron, ah, le potimarron, je l’aime si fort, celui-ci. Je n’ai pas d’appareil à gaufre, je suis assez triste, mais je viens donc d’ouvrir un onglet sur amazon pour partir à la conquête de. Peut-être que j’essaierai d’en faire comme des pancakes très épais ?
    Je t’embrasse et toi aussi, vous aussi, soyez très heureux. <3

  7. Ta vidéo et son accompagnement musical était vraiment une pépite de douceur: elle m’a fait un bien fou ! J’ai hâte de t’entendre au trombone d’ailleurs =D (j’adore toujours autant tes petites lettres ailées, prémisses aux articles).
    C’est comique comme novembre et l’hiver approchant appellent au foyer ou aux grands extérieurs. Il y a une envie de tête à tête avec les bonheurs simples, l’envie de voir le feu croquer les bûches, de se lire des histoires à deux, de jouer dans les feuilles avec les chats et de se geler les doigts en regardant les oiseaux aux jumelles. L’envie de beaucoup aimer aussi, de mieux ouvrir les yeux et les coeur et de boire à grandes gorgées les instants de joies si éphémères mais si multiples aussi.
    Belle semaine miroitante de givre et de soleil!

    1. Et un petit retour sur tes gaufres, testées samedi. Avec une pointe de cannelle pour la chaleur, je les trouve délicieuses au petit-déjeuner, accompagnées d’un filet de sirop d’érable (du chocolat fondu devrait être testé d’ici peu 😉 ). De prime à bord je les trouvais un peu sèches mais elles se sont bonifiées avec le temps et je les déguste avec beaucoup de plaisir.
      <3 !

  8. Si douce mélodie, je sens qu’elle va m’accompagner toute cette soirée et peut être même encore un peu plus.
    Un vrai, tendre ambiance d’automne et ces petites gouffres me font craquer.
    Il faudra que je demande à mes gentils voisins si ils ont un appareil à gaufres et ainsi nous pourrons les partager tous ensemble auprès d’un poêle ou d’une cheminée.

    Merci pour cette note poétique que je savoure en fin de journée sur fond de superbe lune, c’est parfait

  9. Quel joli film, Céline ! Si poétique, si doux et si apaisant… je crois que j’ai trouvé dans tes notes de guitare, tes petits bouts de main, d’oreille et de fleurs, mon remède contre tous les maux et toutes les inquiétudes du monde. A mon avis, tu pourrais commercialiser ta méthode comme le nouveau yoga et ce serait le succès assuré – hop, plus efficace qu’une énième app de méditation, une bonne séance de Mots Ailés ! Si tu signes un CD, n’oublie pas, je serai ta première fan ! (même si je me sens encore un brin en manque ici, quand rechanteras-tu ?..)
    Et ton joli ventre qui s’arrondit ! Un petit danseur, dis-tu ?.. 😉

    Bisous Céline, continue à faire des merveilles et à rendre chaque jour notre monde plus beau !

    PS : as-tu reçu par hasard une petite carte venue du grand Nord ?.. (comme c’était ma première, j’ai peur qu’elle se soit perdue en chemin !)

    1. Mais si mais siiiiiii, je l’ai reçue! Mais j’ai trouvé l’attention tellement (tellement tellement) gentille, adorable même, que j’ai voulu lui répondre mieux que juste par un message (et puis j’ai procrastiné, procrastiné, et un peu couru). Je t’écris bien bien vite, c’était si chouette de retrouver ton écriture aux courbes artistiques! Vraiment, j’étais tellement touchée! J’espère que tu vas bien. <3
      (Et sinon, un petit danseur, oui, ou une petite danseuse, qui aime visiblement bien apprendre la salsa toute la nuit. Un(e) fêtard(e). Allons bon! 😉 )

      1. Oh, mais je ne voulais pas te mettre la pression ! Prends tout ton temps, réponds ou ne réponds pas et, surtout, ne t’en fais pas ! J’avais juste peur que tu ne l’aies pas reçue et que tu croies que j’avais snobé cet heureuse nouvelle ! 🙂
        Tout va bien de mon côté, voui, mais beaucoup de changements et de pression qui ont fait que j’ai été un peu moins présente ces derniers mois… je suis désolée ! Mais je pense bien fort à toi et j’espère que ta grossesse se passe bien pour le moment ! Bisous <3

  10. Ces gaufres sont délicieuses, recette testée et approuvée à 100%, ainsi que par mes amis,
    ce sont des petits doudoux réconfortants 🙂 Mille merci Céline

  11. Merci merci!
    Que c’est beau et que ça réchauffe 🙂
    Je n’ai pas de gaufrier alors je me contente de la nourriture “spirituelle”, et c’est bien déjà.

    Bonne semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *