Retrouvailles

portraitwebBonjour,
Vous, qui me lisez,
Vous qui me découvrez, peut-être,
Vous qui me connaissez depuis peu, aussi,
Vous qui me connaissez depuis des mois, enfin,
Des années peut-être,
Bonjour, vous qui êtes là.

Pour la deuxième fois de ma vie, je vais appuyer sur le petit bouton de mise en ligne, sur le bouton « publier le site », et j’ai -un peu- l’impression de me remarier. En vrai, ma conviction de la pertinence de cette dernière image est toute relative, parce que je n’ai, avec l’idée d’un remariage, aucune réelle affinité – à moins que ce ne soit avec le même époux. (Ce qui serait une occasion assez amusante de faire à nouveau la fête, de boire du Prosecco et de goûter les petits antipasti que je n’avais pas eu le temps de goûter. -Surtout ceux avec du basilic et du melon, car il s’agit bien là du meilleur mariage du monde, au point qu’il ne saurait (encore moins) souffrir de divorce.)

Bienvenue chez moi, qui est un peu chez vous aussi, enfin, nous allons tout faire pour, promis. Je tremble un peu en espérant que cela vous plaira. En espérant que vous vous y retrouverez. Que vous me reconnaîtrez. J’ai la vague impression d’être le Faust rajeuni, tiraillé entre l’aliénation et la revendication identitaire, comme si vous receviez une lettre de moi sans en reconnaître l’encre ni le papier. Et pourtant, me voici, vous voici, I’m back, je reviens te chercher, je ne sais pas trop si tu m’attendais, mais moi j’attendais beaucoup.

J’espère que vous avez passé un bel été. Ici, j’apprivoise un nouveau toit (à pente unique) parmi les cartons, les choses pas vraiment bien installées, les habitudes en cours de transition, les objets perdus et les plaisirs retrouvés, ceux tout simples, ceux quotidiens, ceux chargés du sel des ennuis pas encore tous résolus et du sucre de la nouveauté belle. Je ne sais pas quels sont vos plaisirs simples. Moi-même, je ne sais pas trop quels sont les miens, je crois qu’ils sont un peu insaisissables, et j’aime bien que l’habitude ne vienne pas tout envahir. Il y a quand même des valeurs constantes, des thés verts avec une fleur de camomille dedans, des soirées en chaussettes avec un film improbable en version originale, des premières fois qui ont le parfum des poussières d’autrefois mais qui ne brillent pas pareil, et surtout des nouvelles vues par la fenêtre qu’il faut vérifier à chaque heure de la journée, pour mieux se faire au décor.
Il reste encore pas mal à arranger. Il reste encore pas mal à s’habituer. Mais, mais déjà, en clignant des yeux devant la clarté, la lumière, le bois et le blanc, l’espace à la fois si grand et si rassurant dans ses recoins, si respectueux de la nature dans sa conception et son évolution, nous sommes des heureux incrédules et chanceux.

Vous m’avez manqué, vous tous. J’ai hâte de partager plein de choses ici, dans cet espace un peu nouveau et un peu ancien à la fois. Il a longtemps mûri depuis quelques mois, et il doit sa métamorphose à la merveilleuse Asaline. Je suis tombée sous le charme du travail d’Audrey, à la fois doux, poétique, délicat, empreint de féminité, de légèreté et de modernité. Comme si cela ne suffisait pas, elle se trouve être une jeune femme d’une gentillesse rare. (Il y a des personnes, comme ça, dont on jalouse l’intervention féérique sur le berceau.) Elle est notamment l’auteure de cette bannière toute en douceur qui, si la perfection avait un nom, saurait comment s’appeler.
Vous avez vu, quelques petits changements : le menu n’est plus exactement le même, vous aurez tout le temps d’y faire les explorations qui vous disent.
Oh! Les pages des réseaux sociaux ont changé : sur Facebook, la page de La pincée de Cél va disparaître, n’oubliez pas de suivre celle des Mots ailés. Sur Instagram, Twitter et Pinterest, j’ai simplement changé de nom. Et, petite cerise sur le pompon, vous pouvez vous inscrire à la newsletter ailée (↓tout en bas de la page↓), pour ne pas perdre un nuage du vol!

Passons aux choses Sérieuses.

Je vous avais annoncé dans le dernier article qu’il y aurait sans doute des petites choses à gagner, ici. Je n’ai jamais offert de cadeau dans mes pages, en bientôt quatre ans. Alors, pour me faire pardonner, j’ai eu envie de faire un peu Noël avant l’heure…Ainsi, j’ai décidé de vous offrir trois lots. (C’est la fête!). Trois petits paquets qui s’envoleront, jusqu’à trois d’entre vous. Ils sont, je crois, bien que modestes, assez représentatifs de l’esprit de la Pincée de Cél, et des Mots ailés.

1. Un cadeau « déguster »

granolawebDans les Mots Ailés, il y a eu et il y aura des choses à manger, des recettes, plein, promis. Alors, le premier cadeau est évidemment…un colis gourmand.

Je ferai pour l’un(e) d’entre vous un petit colis qui sera constitué de yummiseries pas encore définies parce que totalement personnalisées. Il contiendra des cookies et du granola qui seront adaptés à vos goûts. Une fois le tirage au sort fait, je vous demanderai si vous êtes plutôt pistaches-chocolat ou raisins-noisettes, cacahuète-caroube ou noix-vanille…Et comme je suis incorrigible, j’y ajouterai certainement quelques surprises.

2. Un cadeau « livre »

livreswebLes mots ailés portent bien leur nom : ils sont liés à ma passion pour l’écriture -et à la lecture, puisque je crois que l’une se départit rarement de l’autre. Je parlerai ici aussi (et plus qu’avant, je l’espère), de coups de cœur et avis littéraires. Ainsi, un livre partira vers l’un(e) d’entre vous. Là encore, le cadeau sera en fonction de vous : il pourra s’agir d’un livre dont j’ai déjà parlé, ou d’un autre, selon que vous aimiez plutôt la littérature fantastique, jeunesse, noire, légère, policière… J’essaierai de cerner vos goûts et de vous proposer un livre qui vous plairait.

 

3. Un cadeau « mini-évasion »

bombillawebLes Mots Ailés seront, aussi, une ribambelle d’évasions. Des évasions réelles en forme de voyages, et oniriques en forme de rêveries, ancrées ou non dans notre monde un peu fou parfois, beau toujours.
Je ne pourrai pas vous offrir de croisière sur la lagune (même si j’aurais bien aimé). J’ai donc envie d’offrir à l’un(e) d’entre vous un petit objet symbolique. Il s’agit d’un objet dont j’ai parlé il y a plusieurs années ici (dans un article vraiment pas très beau, très vieux, mais que je me refuse à supprimer) , que certain-e-s ont découvert grâce à moi, et qui a en quelque sorte marqué les débuts du blog… J’ai nommé la bombilla.
Une petite bombilla, que j’ai fini par trouver en France avec beaucoup de joie, partira vers vous, et vous pourrez ainsi boire du Maté comme il se doit (et vous la péter auprès de vos invités en la présentant comme un indispensable de votre paysage culinaire.)

J’ai conscience de vous proposer de drôles de cadeaux, loin du calibrage des cadeaux que la toile offre d’habitude. Disons que ces cadeaux-là sont pleins de sincérité et qu’ils n’ont rien de commercial ; ils sont de mes fonds et de mon temps, parce que j’avais très envie qu’il en soit ainsi.
Après réflexion, j’ai eu envie d’ouvrir le concours au monde entier (quand je vous disais que c’était la fête!) et pas seulement la France (d’une part, parce que j’ai trop de lectrices adorables qui me lisent outre-frontières, et cela me fendait le cœur de les exclure, et d’autre part, parce que je me suis dit, autant faire les choses jusqu’au bout.)(C’est « ailé », ou c’est pas « ailé », quoi?)

Pour participer, c’est tout simple : il vous suffit de me suivre sur les réseaux sociaux (si vous y êtes abonnés) et de laisser un petit message en commentaire de cet article. N’hésitez pas à me préciser ce qui vous fait envie ici, vos remarques et suggestions, un article que vous avez aimé particulièrement, ce que vous aimeriez lire de nouveau…Je n’avais pas envie de mettre comme « condition » pour participer de partager cette article sur les réseaux sociaux, mais je vous serais vraiment très reconnaissante de le faire si jamais c’est possible pour vous.
Le tirage au sort sera effectué le 30 septembre 2015 (à minuit).
Je vous embrasse tous, et vous (re) dis, bienvenue, bonne promenade ici, et à très bientôt. cookiesweb

LES RÉSULTATS!

Les trois gagnantes sont :

-Pour colis « savourer » : Marie, commentaire du 14 septembre 2015 à 19h58

-Pour le colis « livre » : Emilie, commentaire du 15 septembre 2015 à 8h01

-Pour le colis « bombilla » : Pomaufour, commentaire du 14 septembre 19h37

Félicitations aux gagnantes! J’aurais tant voulu pouvoir vous envoyer à tous quelque chose, c’est terriblement frustrant. Un grand merci, surtout, pour tous vos adorables petits mots qui m’ont plongé dans un petit nuage plein de douceur. A très très bientôt,  bisous ailés à tous!

(Marie, Emilie, Pomaufour, je vous invite à m’envoyer un petit message privé à celgaba@gmail.com : ainsi, nous réfléchirons à la suite!)

121 commentaires sur “Retrouvailles

  1. Aaaah tes mots tes mots tes mots !! Qu’est ce que je les aime ! Un bonheur à chaque ligne !
    Heureuse de te retrouver et fière d’avoir été choisie pour t’accompagner dans cette envolée ♡
    ✿ LONGUE VIE AILÉE ! ✿

    1. Mais c’est à toi que doit revenir la couronne de laurier-jolie! Tu as tellement su t’adapter à la fois à ce que tu sentais de mon univers et à ce que je te demandais… Une pluie d’applaudissements en plumes à Asaline! 🙂

  2. Douce Cel,
    Que de bonheur pour ma petite pause repos-dîner.
    Tomber sur un endroit si doux,
    si joli,
    et que j’attendais impatiemment depuis un petit moment déjà.
    Tes mots déménagements sonnent particulièrement forts en moi.
    Ils décrivent si bien ce qui se passe dans ma vie et dans mon cœur en ce moment,
    les petits frissons des changements,
    les étincelles du nouveau et du vieux qui se mélangent…
    Bien évidement, une suggestion de lecture est toujours la bienvenue,
    que ce soit par colis,
    ou bien par des mots sur ce blog.
    C’est toujours avec plaisir que je découvre tes articles littéraires.
    Et puis, contente de voir qu’il n’y a pas que moi qui ait cette impression que le monde internet permet de prendre son envol.
    À très bientôt,
    K.

    1. Qu’il est doux,
      doux,
      si doux,
      De retrouver,
      Au cœur des Mots,
      Au cœur des ailes,
      Des lectrices,
      Des lectrices aussi poètes et douces,
      Qu’un petit Kolibri.
      Merci d’accompagner mon vol,
      Tellement.
      Bon vent aujourd’hui dans tes ailes d’oiseau.

  3. J’ai l’impression d’entrer dans un endroit magique, féérique en venant sur cette page.

    J’espère que les mots ailés parcourront le monde entier, avec de si belles intentions. Merci pour ces mots.

  4. Oh comme je suis contente de te retrouver, et comme c’est joli par ici !
    Je me suis réhabituée pendant l’été à lire sur les blogs les jolis mots que j’aime tant, mais que j’ai du mal à déguster sur écran d’ordinateur ou de téléphone, que je préfère sur papier (sur Kindle, à l’extrême limite). C’est mon côté mamie.
    Mais il faut croire que le timing était parfait, parce que ça y est, je suis parée, je peux te lire maintenant comme tu le mérites bien, et il faut dire que l’habillage des Mots Ailés y est pour pas mal : c’est clair, aéré, avec serifs, tout ce qu’il me faut pour me plonger sans remords dans les allitérations et autres métaphores.
    Je veux bien tenter ma chance pour gagner un de ces jolis cadeaux, ils sont tellement adorables que ce serait bien ma veine d’être tirée au sort, moi qui ne gagne jamais rien. Mais en réalité je viens juste commenter parce que vraiment, je t’attendais.
    (sans m’en rendre compte tout à fait)
    Merci. ♥

    1. Merci pour ton avis plein de gentillesse Pauline! Je suis heureuse que tu puisses (à nouveau?) lire sur écran! J’avoue que moi-aussi, je ne suis pas à l’aise et je préfère le papier… Mais en attendant mon ouvrage en 15 volumes, je me rabats sur le net! 🙂 Je te souhaite bonne chance, surtout parce que j’adorerais t’envoyer un petit quelque chose… Merci encore de tes mots positifs et de ton adorable attente!

  5. oh quel bonheur de retrouver tes mots!
    c’est simple pour moi de choisir ce que je préfère dans ton petit espace virtuel…TOUT !!! alorsje veux bien participer pour avoir la chance peut être de recevoir un petit peu de toi chez moi ^.^ …
    et je partage ton blog sur fb bien sûr ! ( et dans la vraie vie, j’en parle aussi !)

    1. Oh c’est si gentil Maja! Et surtout, c’est adorable de partager ce petit bout d’internet, sur facebook, et en en parlant dans la vraie vie! Un immmmmmmmmense merci! 🙂

  6. Comme toujours ma céline, un grand bravo pour cette nouvelle et belle aventure. Je te souhaite que du bonheur et j attends avec impatience tes nouveaux posts.

  7. Très heureuse de retrouver vos photos et vos articles, toujours écrits avec une grande sensibilité et une douceur pour les mots peu commune. J’ai toujours un peu honte de ne laisser un commentaire qu’appâtée par l’odeur du give-away et des cadeaux, mais enfin, puisque cela me donne enfin le courage de vaincre ma timidité et de dire à quel point j’aime votre blog et la vie qui semble en rayonner, j’espère qu’on me pardonnera ! (et puis, une bombilla… c’est tellement exotique et si mignon ! ^^)
    En tout cas merci, et bon courage pour la suite !

    1. Mais, si le cadeau aide à vaincre la timidité, alors c’est parfait Charlotte! Je suis si touchée, je ne savais pas que des lecteurs attendaient réellement mon retour! (Et la bombilla, ah… Vous connaissiez ce petit objet, peut-être?…)

  8. Quelles belles idées et quel beau programme… des voyages, des lectures et des recettes délicieuses, si c’est pas la belle vie, ça !
    Contente de te lire à nouveau et hâte de la suite, curieuse surtout.

    PS : J’aime beaucoup l’idée du remariage (mais avec la même personne évidemment), pour profiter de tout ce qu’on a manqué pendant la fête ! Et revivre le moment.

  9. D’abord, avant tout, bonsoir toi l’Ecureuil, bonsoir Les mots ailés !

    Parce que ça faisait fort longtemps que je n’avais pas laissé quelques mots noisettés sur ton chemin. Parce que moi aussi, je voulais participer à l’inauguration du nouveau blog. Parce que, de lire tes mots ne peut que susciter une réponse en route. Voilà au moins trois bonnes raisons pour t’écrire.

    Heureuse de retrouver ta plume. Tes mots toujours aussi bien pesés, triés sur le volet, si criants de beauté. Et quoi de mieux qu’un si bel écrin, dans lequel nicher tes propos ? J’aimais bien l’ancien (d’écrin), parce que c’était toi, c’était franc, c’était authentique. Mais j’aime déjà ici, ces nouveaux murs, ce nouvel espace plein de promesses, cette nouvelle mue. Alors je lirai toujours avec autant de plaisir ce que tu voudras bien publier ici, partager avec nous.
    Quant aux cadeaux, ils sont bien beaux. Certes oui, ils diffèrent des lots habituels dont regorgent la blogosphère. Et c’est ça qui fait plaisir, c’est ça qui leur donne encore plus de valeur. On espère tous, égoïstement, être sur le podium. Parce que franchement, recevoir une petite part de toi, adaptée tout exprès à soi, c’est terriblement touchant et tentant. Qu’importe que ça se mange, que ça se lise, que ça fasse voyager. Ça reste insolite et précieux, et j’aime l’idée.

    Je te souhaite donc une belle continuation ici. Encore plus de poésie et d’échanges avec tes lecteurs. Contente de te « retrouver ».
    A très bientôt, l’Ecureuil-de-bibliothèque.

    1. Merci, mille mercis pour tes mots toujours si gentils, petite Pomme! 🙂 « Insolite et précieux », c’est un peu ça, j’en suis très heureuse! PS : je te souhaite une année pleine de livres! Je ne sais pas s’ils ont envahi ton métier, je l’espère!

      1. Les livres n’ont hélas toujours pas envahi mon métier (à croire qu’ils préfèrent grignoter mon espace personnel et mon temps libre !). Mais ce qui est certain, c’est que je viens de recevoir une très belle nouvelle de la part d’un écureuil ! Journée porte-bonheur ! Merci Céline !

  10. Tellement heureuse de l’ouverture (enfin) de ces portes, de ce nouvel espace plein de délicieuses promesses, où la poésie, la gourmandise, la culture, la magie, l’art… et tout plein d’autres choses se mêleront à nouveau, pour mon plus grand plaisir !
    Cette photo, la première, est absolument exquise !
    Bon nouveau départ, bonne continuation, enfin… belle et longue vie aux mots ailés !
    (une petite faute de frappe au 3. -qui n’enlève rien à l’évasion offerte par la lecture de ces lignes-)

  11. Chère Pincée de Cél/Mots ailés,
    Depuis que je suis tombée sur ton blog l’année dernière, je l’ai parcouru en long en large et en travers, ai lu tous tes articles avec un immense plaisir : c’est toujours tellement bien écrit ! Je me souviens notamment de l’article sur les biscuits : plutôt croquants pour toi, plutôt moelleux pour ton mari… que tu concluais par « en attendant, un jour peut-être, par un troisième type de biscuit » (en beaucoup mieux dit). C’était tellement joli !
    Alors j’attends avec impatience tes prochains articles, tes prochaines recettes ou avis de lecture.
    Longue vie à ton blog, et merci !

    1. OOoooooh, c’est si gentil Marie! Merci beaucoup! Et ton rappel de ce vieil article m’a fait tellement sourire, je ne savais pas que certaines lectrices étaient remontées si loin dans le temps! <3

  12. Coucou Cél !
    Je suis tellement contente de te retrouver, qu’est-ce que ta douceur et tes mots m’ont manqué cet été ! Alors je relisais les archives en attendant de trouver le chemin de ton nouvel espace, et dis donc dis donc, c’est tout mignon par ici ! (Asaline, quelle bannière superbe !!!!)
    Au plaisir de te lire de nouveau 🙂
    Je t’embrasse

    1. Ah, Mnémooooo! 🙂 Mais tu m’as manqué aussi! Ravie que cela te plaise, et, oui oui oui, bravissima Asaline! Fais comme chez toi ici, tu fais un peu partie de la maison, j’en suis très heureuse!

  13. Un bonsoir tout doux dans votre nouvel univers aussi agréable et onirique que le précédent pour lequel j’avais eu une affection particulière <3 (j'ai eu si peur de ne plus retrouver l'ambiance si particulière de La pincée de Cél qui m'avait tant charmé ! Mais je constate avec une immense joie qu'il n'en est rien ! <3)
    Etre de celle qui ne fouille le net que périodiquement a parfois du bon ! Cela me permet de tomber parfois, tout à fait fortuitement, sur des blogs, sites etc… que l'on ne soupçonne pas au préalable si merveilleux mais qui en quelques lignes, finissent en véritable coup de cœur tant les sentiments que l'on y découvre au travers de chacun des mots que l'on lit, sont emprunt de poésie, de rêve et de douceur <3
    Chez vous, c'est votre sensibilité, votre douceur, votre délicatesse et votre côté éminemment rêveur qui m'a immédiatement enchantée ! C'est grâce à des personnes comme vous que je trouve encore l'humanité belle et que je garde foi en ce qu'elle peut devenir <3
    Je suis heureuse de vous suivre à nouveau dans votre nouvelle aventure et espère de tout cœur que Les mots ailés vous permettront de vous élever toujours plus loin et plus haut, vers vos désirs, vos aspirations et vos affections <3

  14. Tant attendu,
    Tant guetté,
    Tant souhaité *

    Le voici arrivé, pour notre plus grand bonheur <3

    On te retrouve, plus "toi" que là-bas.
    Ton deuxième chez toi qui a du attendre, ge faire attendre, que ton "chez-toi" physique soit ancré dans la réalité un peu plus, un peu mieux.
    Une belle synchronicité, un magnifique symbole.

    Au creux d'une soirée avec l'Amoureux, je m'évade un peu – "j'ai rendez vous avec une Merveilleuse Amie" – pour découvrir ce bel univers qui est tien, qui est (un peu) notre.

    Merci Belle Amie,
    Amie Magique
    De créer de si jolies choses pour nous <3

    Très longue vie aux Mots Ailés <3I

  15. La pincée de cél… Les mots ailés… Tu me fais rêver. À chacun de tes articles je ressens tellement de douceur dans tes mots que j’ai l’impression d’être enveloppée dans un petit nuage de coton, une petite bulle de tendresse. <3 J'ai hâte que tu nous refasse une vidéo comme pour ta délicieuse focaccia. Gros bisou à toi !
    PS : félicitation à Asaline-Audrey qui a su trouver un adorable logo qui te ressemble 🙂

    1. Oh, un petit nuage, quelle jolie image! 🙂 Bienvenue, Agathe! Et promis, dès que je pourrai trouver le temps (parce que c’est un peu long, quand même…), je fais une nouvelle vidéo!

  16. beuh ….. c’est déjà fini??, moi je partais pour des heures de lectures là !!! pffff
    bon … pas si grave !!!
    trop contente de te retrouver !! et ta bannière (c’est comme ça qu’on dit?? ) juste WOUAHOUOUOU !!! <3
    bon retour parmi nous,
    A très vite petite Cél <3
    ♫♫♫♪♪

  17. Et j’entre dans cette nouvelle « demeure » les yeux grand ouverts, en faisant « Oh, c’est beau! C’est lumineux! ». J’ai laissé me chaussures à l’entrée pour ne pas salir et j’ai hâte de découvrir les nouvelles pièces, et comment les anciens articles les meublent…

    Et en plus c’est la charmante maitresse de maison qui offre les cadeaux?! Moi je veux bien jouer, même si c’est pour tenter d’attraper les nuages…

    (P.S: Tu sera peut-être touchée de savoir que je me suis enfin décidée a visiter un bout de la bella Italia après re-re-re-relecture de tes articles… Début octobre, je m’envole pour Bari! J’ai hâte! Alors merci d’avoir partagé ton amour de ce pays d’une manière si désarmante que je n’ai pu que succomber…)

    1. QUOI? Oh mais quelle chaaaance! Je suis super jalouse, là 🙂 (Et drôlement touchée d’avoir, même de très loin et très légèrement sûrement, infléchi votre choix de destination!)
      Heureuse de te retrouver, Galatée!

  18. Hey merci de nous accueillir dans ton nouveau chez toi 🙂 Je m’installe en commentaire(s), alors. Ce ne sont pas de drôles de cadeaux, ils sont « tout toi ».
    (le lien pour le billet de la bombilla pointe dans le vide, snif)
    Je veux bien participer, je te suis avec ‘La carotte est cuite’

    1. Ah ouiiii, c’est toi la carotte! Tu as partagé ce billet, alors (si je ne me trompe pas!)! C’est TRÈS gentil à toi! Je pense que je vais doubler les chances de gagner pour ceux qui l’ont fait! 🙂 Bonne journée à toi!

  19. Quelle plaisir de te retrouver ici dans cet univers tout doux….!!
    Encore plus de voyages, de lectures et de recettes délicieuses….
    Longue vie à ce nouveau « chez toi »….
    Merci de permettre à tes fidèles lectrices habitant loin, très loin de la douce France de paticiper au tirage au sort pour ces beaux cadeaux …en espérant faire partie des chanceuses….

  20. Oh lala ! Je me disais bien que je n’avais pas rêvé de toi pour rien cette nuit: tu étais venue accompagnée d’Ophélie à, je pense, mon anniversaire et vous aviez toutes les deux amener de quoi manger: c’était fantastique !
    Quel bonheur ce matin de voir dans ma boîte email un petit message avec pour objet « …Et une petite pincée de sel… ». J’avais hâte de cliquer sur « découvrir ce nouveau monde ». Mais tu sais, cette hâte qu’on savoure, qu’on laisse voleter un instant car on sait que, peu importe quand on se décidera, la merveille qui se cache derrière nous attend. Un peu comme un cadeau, ou une porte qu’on ouvre.
    C’est beau, c’est lumineux chez toi. Ta page d’accueil, elle a des airs d’aube, de soleil qui se lève doucement grâce au joli emblème d’Asaline. On est tout de suite bien, on a envie de chausser nos ailes, comme Icare, pour te suivre. Et puis, pas de panique avec toi, tu ne peux être un soleil qui brûle et fait fondre.
    Heureuse de te retrouver chère Cél, et heureuse aussi de prendre un petit ticket à la tombola que tu lances, que j’ai sais tout de suite gagnant car ce beau concours annonce avant tout l’arrivée de beaux nouveaux articles 🙂 Douce journée <3

    1. C’est si joliment dit Emi! Merci, de ta douceur et de ta présence, reste tout tout tout comme tu es. <3 (Pour les couleurs d'aube, oui, c'est le cas, et aussi un peu de coucher de soleil, parce que je soupçonne Audrey-Asaline d'être un peu magique et d'avoir retenu que je disais, au cours d'une conversation, que j'aimais cette heure du jour...)

  21. Je découvre ton blog…et c’est un délice ! Quel bonheur de commencer sa journée avec des mots doux et bienveillants comme les tiens … Merci pour tout, et longue vie aux Mots Ailés !

  22. Et bien par ici, un plaisir d’une simple simplicité à faire pâlir la plus simple des simplicités est de te retrouver toi et tes petits mots doux xD !
    Je crois qu’à cet instant, je suis comme une enfant qui découvre ses cadeaux au pied du sapin de Noël … oui, c’est tout à fait ça, une enfant ayant hâte de déballer tous ces merveilleux paquets ^^
    (et tu peux ajouter à cela des bonds accompagnés de cris euphoriques -rien que ça- à cette joie de te retrouver dans ce joli coin de web !) (moi, groupie ?! A peine 😉 !)

    Bref, tu l’auras compris douce Céline, je suis ravie ravie ravie (ravie) de découvrir ce nouveau chez toi – chez nous, et -avec une tasse de thé à la main of course- de me laisser porter, de m’envoler avec tes jolis mots 🙂

    (Re)Bienvenue chez toi -chez nous 🙂

    1. Ah ah, l’enfant euphorique qui déballe son cadeau de Noël, en poussant des petits cris, c’était aussi un peu moi au fur et à mesure de la conception du site! (Et aussi depuis son lancement, d’ailleurs…;))
      Welcome Zouglougloute! Ravie de te retrouver!

  23. J’étais tombée sous le charme de la Pincée de Cel.
    Je reste sous le charme de Cel, mais complètement ailée cette fois….
    Bravo bravo pour ce joli changement, cette douce différence qui te va si bien, vu de la sphère Internet!
    Merci pour tes partages, et tu sais, tes cadeaux ont l’air tellement délicieux, c’est teeeellemetn dix mille milliers de mille fois mieux que les trucs commerciaux… J’en salive pour l’heureux(se) élu(e) !
    et que les mots s’envolent vers nous longtemps-toujours… 🙂

  24. Oulala cette banière ! Oulala ces rubriques qui me laissent songeuse et envieuse… Envieuse d’en découvrir plus ! De voir ce que tu vas nous concocter d’agréable et de doux (c’est un peu comme ça que je me représentais ton intervention sur la Pincée de Cel). Et tes cadeaux m’ont l’air merveilleux ! Si personnels et si vrais. Félicitations pour cette approche et bon envol avec tes Mots Ailés ! 🙂

  25. Je suis absolument ravie de te lire à nouveau. J’aime ta plume, vraiment. Je trouve tes billets poétiques (même si je crois savoir que tu en ais rarement satisfaite 😉 ), un peu comme ceux de Mély. Ils apportent beaucoup de douceur dans mon quotidien.
    Et tes recettes… Elles me font toujours saliver!

    Les cadeaux choisis sont parfaits, je trouve.

    Alors merci de revenir et au plaisir de te lire. 🙂

    1. Merci beaucoup, beaucoup, Gwendoline! Bienvenue ici! Si je peux « apporter de la douceur dans le quotidien », alors là, toute ma démarche aura le sens que j’aurais tant souhaité lui insuffler!

  26. Que ce nouvel univers est charmant. Je vais me plaire ici aussi.
    Merci pour tout. Ce que tu es, étais déjà, ce que tu nous proposes aujourd’hui, ce que tu nous offres en plus, tu es juste dingue de créativité, de générosité, bref, MERCI.
    A très bientôt. En vrai ou ici 😉 Bisous ma chère.

    1. Pfff, mais merci de rien, oh là là, je suis si flattée, Laurence. Merci à toi, de ta présence souriante, de ton regard de lectrice gourmando-indulgento-bienveillante, mes ailes n’auraient pas pris leur envol sans le soutien de lectrices telles que toi. Bienvenue, du fond du cœur, et à TRES vite. Promesse ailée. 🙂

  27. Je voyais ton nom sur le blog de Caroline et je crois de Camille aussi, mais je n’avais jamais pris le temps de cliquer et j’ai bien fait … que de douceur et de sincérité dans tes mots. J’aime aussi ce concours original « comme tu le dis » que nous propose. Parce que ce concours te correspond, il correspond à ta douceur qui émane des quelques mots que je viens de lire, et des pages je suis sure que je vais prendre le temps de découvrir petit à petit. Je t’embrasse et te remercie pour ce concours. Et j’aime beaucoup ce nom de blog, je le trouve gracieux et juste, tes mots qui viennent jusqu’a nous, faut bien qu’il aient des ailes non ? 🙂

    1. Je suis très heureuse que tu aies franchi la barrière du clic! J’espère que ce que liras dans ces pages, en archives ou en nouveautés, te plaira. Bienvenue, et enchantée! (« Les mots ailés », oui, c’est une expression homérique, et n’est-elle pas magique? Merci d’y avoir prêté attention et donné un joli sens!)

  28. Coucou Céline!

    Tu m’as trop manqué!! C’était long cet été sans pouvoir lire tes mots! Heureusement que nous savions que tu préparais une rentrée en fanfare! Tout est si joli ici, comme toi! J’aime beaucoup cette nouvelle bannière colorée avec cet effet aquarelle! C’est vraiment très réussi, bravo à l’artiste (je suis allée sur son blog qui est tout doux et joli aussi, merci pour la découverte!).
    Je participe avec plaisir à ton petit concours et j’ai hâte de te lire de nouveau!

    Belle soirée et à bientôt autour d’un thé à Nantes je l’espère!
    Plein de bises

    Emeline

  29. Écrire ce doux message d’ouverture Le jour de mon anniversaire, c’est déjà un cadeau d’exception ! Ce nouveau titre est si doux… Merci à toi

  30. J’ai découvert la pincéedecel, juste avant que tu quittes ce lieu pour venir t’installer dans ce nouveau nid. Qu’il a l’air doux, qu’il va être beau et réconfortant pour ceux qui vont venir t’y rendre une visite !
    C’est avec plaisir que je participe à ce joli concours (bien que sans espoir, je ne gagne jamais rien ! ) mais je suis heureuse de pouvoir laisser une trace ici, en espérant en laisser d’autres pour commenter tes beaux articles et tes belles pensées !
    belle journée

  31. Bonjour céline,
    En fait je commente juste pour te dire que je n’arrive pas à m’abonner… J’ai mis mon mail et cliqué sur hop, mais rien ne se passe et j’ai vérifié, je n’ai pas reçu de mail ni de spam. Il y a-t-il un moyen d’y remédier…?
    Tant que j’y suis, je profite pour te féliciter aussi pour ton nouveau blog !! Je n’avais pas vraiment l’intention de participer au concours, pcq j’ai tjrs eu des réticences par rapport aux compétitions, mais cette fois-ci, pourquoi pas 😉 tes articles m’ont manqué cet été et j’étais même inquiète de ne pas avoir reçu le petit mot pour me dire que tu t’étais bien installée sur ton nouveau blog… Je suis donc d’autant plus contente de te retrouver et très impatiente des nouveaux articles à lire dans les mois à venir. Bravo aussi pour la belle mise en page et pour les jolies photos !!
    A bientôt, et j’espère trouver une solution pour continuer à recevoir tes billets par mail:)

    1. Bonjour Johanna! Je suis désolée pour la newsletter! Je t’ai inscrite en interne, as-tu reçu une demande de confirmation? N’hésite pas à me tenir au courant!
      Je suis toute rouge de tes compliments, c’est très gentil, merci beaucoup! Bienvenue dans ce nouveau toit ailé!

  32. Bonjour Cél,
    Je te lit depuis longtemps même si je n’ai jamais commenté sous ce petit nom qui est ton neuf. Je suis donc très heureuse de te retrouver tant pour tes textes que pour tes recettes et tes réflexions. Merci à toi de nous faire partager tout cela !

    À bientôt

  33. Chère Céline, c’est un véritable bonheur de retrouver tes jolis mots et de découvrir ton nouvel univers, plein de douceurs et de belles promesses… Merci pour ce Noël avant l’heure ! Le cadeau à lire ou celui à déguster me tente beaucoup… tes recettes me mettent toujours l’eau à la bouche alors pouvoir manger des créations réalisées par toi-même… le rêve ! Et puis tes partages de lecture sont toujours très rafraichissants et enrichissants alors en cette période où je tâche de faire de plus en plus de place à ce loisir, une nouvelle découverte serait la bienvenue ! Quant aux sujets que j’aurais plaisir à voir abordés par ici : tout ce que tu partages m’intéresse beaucoup mais pourquoi pas plus d’articles en rapport avec ton approche de l’alimentation et tes astuces bien-être. Merci pour tout Cél et longue vie à Mots ailés !

    1. Oh mais merci à toi de ces suggestions inspirantes, c’est génial! Et surtout, merci d’être là, de me lire, de participer à l’envol de mon petit espace, tu es vraiment adorable. J’ai hâte de voir tout ce que nous pourrons faire l’une avec l’autre (aussi) 😉 et je t’embrasse fort!

  34. Puisque je n’ai plus d’excuses pour ne pas participer, et puisque j’adore les cookies (surtout quand ils sont faits avec amour), que j’aime les livres et que je n’ai encore jamais goûté de Maté mais que c’est un sacrément bel objet que cette bombilla, puisque tout ça me voilà 🙂
    Je ne suis pas bien bavarde mais j’espère que tu devines tout le bien que je pense de ce blog et de tes textes qui exigent de nous, lecteurs, qu’on appuient sur pause pour prendre le temps de les lire de bout en bout. Merci pour tout ça, et pour tes mots bienveillants. Et pour les leçons de grec et de linguistique. Et pour ces photos et ces textes à venir. En tout cas, moi, je reste là.

  35. bonsoir, je viens de vous découvrir par hasard sur les conseils de Natasha et… Quelle douceur dans ces mots! Comme des caresses dans ce dimanche soir d’automne!
    Belle nouvelle aventure

  36. Même problème que Johanna et Aurore, pas de réaction quand je clique sur « Hop! » pour m’inscrire à la newsletter… (Mais je n’ai pas raté pour autant ta si jolie lettre au nouveau locataire, dégustée à l’instant. Bravo, et merci de saupoudrer ma matinée de douceur)

    1. Je t’ai ajoutée en interne, as-tu reçu un mail de confirmation? 🙂 Au pire, je t’ajoute directement en abonnée! Je suis désolée que cela n’ait pas marché! Merci de tes gentils mots, et pour la douceur, j’en suis ravie!

      1. Rien reçu, non…
        Mais cette fois, je clique sur « oui, je m’inscris pour suivre la newsletter ailée! » là, juste en-dessous. Peut-être que ce chemin m’y mènera ?…

          1. Ça y est ! Ouaiiiiiiiiiiiii ! Le petit mail est arrivé aujourd’hui à 12h18 seulement. Merci beaucoup, Cél, et à bientôt de te lire, pour mon plus grand plaisir. Bel après midi ailé

  37. J’espère que ce nouveau blog si doux et si poétique fera le tour du monde, pour ma part je vais aller le faire découvrir à mes proches, car c’est si bon de te lire, c’est comme d’avoir un doudou !
    Et puis je vais retourner faire un petit tour sur tes anciennes recettes 😛

    Je te souhaite une belle journée !
    (et merci pour la découverte de la bombilla, je suis comme toi, j’adore les ustensiles saugrenus et insolites, et je ne connaissais pas celui-là !)

    1. Je suis ravie d’être un peu un doudou, alors! 😀
      (Aaaah, toi aussi tu aimes ces petites choses saugrenues pour nous, et encore plus si elles ne le sont pas le moins du monde pour d’Autres, quelque part?…)

  38. Chère Cél ailée,

    J’ai retrouvé ici, avec un horizon nouveau, les notes florales et épicées que j’aimais tant dans ta pincée.
    Je me rappelle très précisément le soir où j’ai découvert ton blog, un peu avant que Mély n’en recommande la lecture : j’étais tombée sur ta photo dans un commentaire que tu avais laissé quelque part, je l’avais trouvée incroyablement belle, j’avais suivi le lien, et j’avais tout lu. J’étais seule ce soir-là, un peu triste aussi, mais très doucement, et ces lectures successives (billet après billet, mais à contre-fil) m’avaient enveloppée. J’aime beaucoup ton univers, je m’y sens bien : il est à la fois familier et dépaysant. Plus que tout je savoure ces lettres que tu écris (la dernière, adressée au locataire, mais aussi celles que tu avais eu l’occasion de publier avant), elles vont bien à ta plume, et c’est sans doute le genre qui me bouleverse par-dessus tous les autres. Et puis, tu donnes envie d’écrire, pour accompagner l’élan, le prolonger.
    Je te suis, donc !
    (Même si, comme pour d’autres, le « hop ! » de la newsletter ne semble pas marcher…)
    (Ah, et puis : je trouve cette déclinaison de présents, en guise de bienvenue, très chouette, très délicate, très ‘toi’ – tu renverses un peu les habitudes, d’ordinaire, quand on pend la crémaillère, on reçoit plutôt qu’on n’offre, mais je me souviens aussi de ton article sur le don, qui m’avait beaucoup marquée… bref, quel accueil chaleureux ! la prochaine fois je viens avec mes babouches)

    1. Chère Sibylle, ton commentaire me touche beaucoup! Lorsque l’on écrit un petit blog, sur un coin de vieille table de bois, on n’imagine pas du tout du tout la résonance que cela peut avoir, et qui, de l’autre côté, peut parcourir ces lignes-là. Merci d’être sortie de l’ombre et d’avoir osé si joliment raconter ton histoire de lectrice à toi, c’est beau c’est un peu fou, c’est émouvant. Merci de me suivre et à très bientôt.
      PS : je t’ai ajoutée en abonnée à la newsletter en interne, en attente de confirmation (tu devrais donc recevoir un formulaire), n’hésite pas à me dire si cela fonctionne ou non!

      1. Oh oh, chouette, ça a marché.
        J’ajouterais que j’aurais été heureuse, mais alors vraiment heureuse, en remontant un peu dans le temps, de découvrir avec toi les lettres (c’est d’ailleurs une enseignante qui m’a donné envie d’enseigner : je me souviens du plaisir que j’avais à m’installer dans sa classe, comme dans un cocon, je crois que cette impression était partagée par d’autres autour de moi, et j’imagine que tu dois créer un peu la même magie).

  39. Bonjour 🙂
    Je t’ai découvert il y a peu, sur ton autre espace et j’étais déjà enchantée par tes mots et tes images. J’espère que tu trouveras ta petite place douillette dans ce nouvel endroit !
    Au plaisir de te suivre 🙂

    Amandine

    1. Un énorme merci, pour tes mots, et pour ton partage sur Instagram! Je suis très heureuse que cela te plaise! A bientôt Amandine! (Quel joli prénom ;))

  40. Chère plume, chère Cél,

    Vos billets doux parviennent jusqu’à nous à tire d’aile.
    Comme un courrier que je reçois dans ma boîte aux lettres, je vous lis avec délice.
    Tantôt une recette, tantôt un brin pétillant de vie, toujours la gourmandise dans vos mots.
    Que ces nouvelles maisons riantes vous abritent avec chaleur pour que continue à rayonner votre inspirante délicatesse.

    Oh Cél, je lirai ce que vous lirez, je voyagerai où vous voyagez, je gouterai ce que vous cuisinez car fidèle je resterai à nos rendez-vous secrets… En espérant un jour pouvoir vous rendre autant que ce que vous apportez.

    Bien à vous,
    Une lectrice venue jusqu’à vous grâce à une Fée que nous connaissons toutes deux.

    1. Merci pour ce commentaire (vraiment) très émouvant. J’en suis toute heureuse… Et, minuscule réponse: vous n’avez pas à « rendre » ce que je vous apporte, simplement « être là », c’est la plus belle des réponses, la réception comme contrepartie. C’est joli d’offrir, mais surtout lorsque l’Autre sait recevoir… Merci à vous. <3

  41. Bonsoir !

    C’est un beau concours auquel je participe avec plaisir 🙂

    Je n’ai pas d’articles préféré car j’aime à chaque fois te lire. Au delà du sujet il y a ta plume que j’apprécie beaucoup 🙂 Par exemple le dernier dont j’ai lu à mon compagnon des extraits à haute voix. Cette manie de grignoter à l’horizontale l’a beaucoup fait rire car il m’y a reconnu !

    Merci de nous gâter et doux weekend à toi

  42. Très chère Cél,
    Mon premier petit mot ici. Cela fait pourtant un moment que je te suis! Comme il est joli, ton nouveau blog, et comme ils sont doux, ces cadeaux!
    J’ai essayé plusieurs recettes depuis le début, et je les ai toutes réalisées, et dégustées avec joie.
    J’adore quand tu nous parle des livres que tu as aimés. Tu m’as donné envie de découvrir Modiano, (En fait j’en avais déjà l’envie, à force de le voir bégayer dans les interview…Il m’attendrit trop!) Mais ce fût le déclic! Je m’apprête donc à commencer la lecture de son « Voyage de noces ». A 28 ans 🙂
    Je crois que mon article préféré était le petit déjeuner de Noël. Sérieusement, je mourrais d’envie de m’inviter à ta table. Cette brioche!! Haha.
    Quant aux sujets que j’aimerais voir aborder, pourquoi ne pas nous parler un peu plus de ton métier? J’aimerais beaucoup passer une petite journée cachée dans ton cartable. 😉
    Très bel automne, et à bientôt!
    Anna
    PS : je veux bien une petite inscription à ta newletter aussi, mon petit « Hop » ne fonctionne pas.
    Mille mercis!

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire, Anna! J’en suis très heureuse! 🙂 Pour Modiano, cool! Tu aimes? C’est assez particulier, et surtout, j’avoue que je trouve cela très inégal selon les œuvres. Enfin, le style et la qualité sont les mêmes, c’est plutôt le propos de fond et l’intérêt qu’il suscite chez moi qui varie… Mais c’est très personnel, comme impression!
      Pour le petit déj de Noël, c’est VRAI?? C’est drôle, en le relisant dans mes archives, j’en étais très insatisfaite! 🙂 Je suis contente qu’il t’ait mise en appétit!
      Bel automne à toi aussi, et à très vite!
      PS : je t’ai envoyé un formulaire pour la newsletter, tu as dû le recevoir! (Pense bien à vérifier dans tes Indésirables! ;))

      1. Merci Cél, cela a bien fonctionné ! 🙂
        Je n’ai pas encore commencé le livre, mais je vois tout à fait ce que tu veux dire! J’espère que le thème de celui-ci me plaira, car j’avoue que c’était le seul dans le kiosque de la petite ville de vacances où j’étais cet été, mais il avait l’air de me tendre les bras 🙂
        Je suis en train de terminer un livre de Christian Bobin, La part manquante, que j’aime beaucoup beaucoup! As tu déjà lu un de ses livres? Le style est très particulier et je serais curieuse d’entendre ton avis!
        Bises et bonne semaine 🙂

  43. Coucou Cél,
    je profite d’un petit moment passé à lire les gentilles réponses que tu as faites à mes tous récents commentaires, et d’un petit vagabondage sur tes pages pour participer à ce joli concours…
    Merci pour ces moments de partage
    bon dimanche

  44. Ici une petite lectrice fantôme qui se donne pour bonne résolution de laisser des commentaires plus souvent *vaguement honteuse de la honte caractéristique des ectoplasmes bloguesques*

    Quelle joli déménagement, et quelle joie de se perdre dans tes mots doux. « Cel se leva, et leur tint ces mots ailés »…Nul doute qu’Homère ne l’aurait pas nié! Ce que j’aime ici, ce sont tes histoires, celles qui se prolongent ou au contraire sont très brèves et très vives, laissant une petite pointe au coeur (l’article sur les mères) ou du coeur au ventre avec tes délicieuses recettes toujours assorties d’un joli récit. Le plaisir de l’anecdote, du sentiment et des mots justes à mettre dessus pour les introduire ne sauraient constituer d’atours plus charmants, surtout quand elles sont aussi délicieuses. Et jolies, pour ne rien gâcher (malheureusement, il n’y a pas d’épithète homérique concernant la cuisine… »Cel à la cuillère de bois rapide », « Cel à l’abaisse impétueuse »…Je propose de réécrire l’Iliade et l’Odyssée, c’est scandaleux.).
    Plus personnellement, ton amour des lettres classiques et de la littérature a un fort écho en moi, qui suis sur ce chemin aussi, en plein master 2, à rédiger un mémoire sur une catégorie d’adjectifs grecs en étudiant leurs occurrences dans les épopées…Et adorer ça. Quelle coïncidence, quand j’ai vu ton article sur Villa Triste, lorsque tu l’as posté: je venais justement de l’achever! Je ne suis d’ailleurs jamais contre de petits articles « Critique littéraire », d’ailleurs…huhu.

    Je ne vais pas m’étendre davantage dans ce commentaire, j’essaierai de réserver mon verbiage pour d’autres articles 😀

    Amitiés,

    Orr

    1. Oh là là, je suis vraiment enchantée de savoir que j’ai une telle lectrice, dis donc! 🙂 Les adjectifs grecs dans Homère? Mais ce doit être passionnant!!! (Il n’y a PAS d’ironie dans cette phrase, non non!)
      A bientôt pour la suite de l’histoire, alors, Orr, et je suis enchantée que tu aies franchi le seuil de l’écriture de commentaires! Bon courage hellénistique! 😉

      1. Héhé, pas que chez Homère en fait, mais ne sachant pas si ça te barberait ou non, je ne me suis pas attardée. Hésiode, Théocrite, Callimaque et Aristophane sont aussi de la partie (impossible de ne pas intégrer Aristophane quand on fait de l’analyse sémantique, il y a moyen de pimenter un peu tout cela et de rire un bon coup), et c’est effectivement un travail très plaisant.

        À bientôt, et merci pour ta réponse et les encouragements (:

  45. Welcome back Cél, bienvenue dans ton nouveau chez toi 🙂
    Comme la Pincée de Cél avant lui, il est déjà rempli de douceur, de joie, de bienveillance <3 J'aime beaucoup la diversité des articles, du lifestyle à la cuisine, de la cuisine aux billets d'humeur… bref autant de petits éclats de vie qui font que c'est toujours un plaisir de te lire.
    Je tente ma chance pour ton concours, sait-on jamais 🙂
    A très vite !

    1. Bonjour Marie! Je suis enchantée que la diversité, qui a toujours été, effectivement, de mise ici (et qui n’est pas trop habituelle ni du goût de tout le monde, ce que je respecte et comprends!), t’ait justement plu. Cela me fait très plaisir! Bonne chance alors! 🙂 Et à bientôt!

  46. Coucou Céline,

    et pour ceux qui n’ont pas participé / été tirés au sort, y aura t-il un « lot de consolation », comment réaliser le colis gourmand par exemple? Ceci n’est qu’une suggestion.

    Je te souhaite un agréable week end.

    P.S: avec l’ajout de quinoa et uniquement des poires, l’oatmeal au four est moins bon qu’avec poire/figue et la recette initiale!

  47. Bonjour,
    J’adore votre robe, pourrriez-vous m’en donner la marque ?
    Merci pour ces billets si bien formulés, j’aimerais tant avoir ce talent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *