(Re)voir Venise…

 

           Oui, oui, je sais. Ces clichés datent d’avril dernier. Mais que voulez-vous, pour nous, c’est encore de l’actualité, du récent, du présent. Et du futur, puisque depuis notre escale dans la sérénissime, nous envisageons tous les deux jours d’y retourner…

 

 

          Revoir la place St Marc à 7h le matin, traîner dans les ruelles désertes de nuit, arpenter les campi où l’on sent l’air marin, boire un prosecco en terrasse en rêvant d’être vénitiens, écouter les cloches des campaniles qui rivalisent en décibels, se réfugier dans un petit café sans touristes caché entre deux ruelles, mangiare la pasta al nero di sepia, et, avec l’impression constante d’être ballotté par les vagues, laisser le regard flotter vers l’horizon maritime…

 

 

            Et puis, après la lente vague d’un soupir, se retirer, le cœur un peu serré mais l’esprit apaisé, avec la ferme résolution de recroiser le chemin de cette ville qui vit à son rythme, si fragile et si fière de ses multiples visages, si orgueilleuse de ses couleurs, et si riche de son histoire.

 

 

3 commentaires sur “(Re)voir Venise…

  1. Petite pause dans ma rédaction d’un article, j’ai eu envie de remonter au plus loin chez toi.
    Et voilà que je pars, l’histoire de quelques instants, en voyage à Venise, avec ses lumières qui drapent les bâtisses, ou bien sont-ce les bâtisses qui diffusent cette lumière ? A moins que ce soit tes mots et les souvenirs qu’ils tissent, comme une tapisserie vivante qui laisse la voie ouverte au rêve et à l’émerveillement.
    Douce après-midi Cél , bisous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *