Tactile

Des mots, comme d’habitude. Juste avec de la musique et des images.

 

Les mots ailés sur youtube

 

57 commentaires sur “Tactile

  1. Je suis bouleversée par ta vidéo, tes mots, la douceur de ta voix, la musique, les images… Bref, je crois que jamais une vidéo ne m’aura tant émue….
    C’est tellement beau, fort, émouvant ce que tu partages là et c’est si joliment partagé…

  2. C’est si beau, c’est si beau, et comme je pleure beaucoup dernièrement, alors c’est si beau que ça fait pleurer, un peu.
    Les mots viennent-ils facilement, ou sont-ils savamment travaillés ?
    A nos petites brioches, à leurs peaux si douces et si chaudes et si parfumées et si moelleuses <3

    1. Je suis désolée pour les larmes ! Pour les mots, c’est un peu les deux, ce serait bien prétentieux de ma part de dire qu’ils viennent tous seuls, mais ça le serait aussi de dire qu’il y a eu une très longue élaboration. Disons, alors, que c’est un entre-deux… Et vivent nos brioches, oui !

  3. Comme c’est beau! J’ai eu l’impression très étrange que tu parlais de moi, au début de la vidéo. Comme toi je n’aime pas le contact des autres, sauf avec un cercle très (très, très!) restreint de proches qui ont su m’apprivoiser! Merci pour ce moment tout doux!

  4. Te dire…ça s’écoute, se reçoit, se déguste, s’avale, ça me nourrit, me fait du bien, me fait voyager entre les couleurs, les mots, les sons et les odeurs….mais te dire….ce que je peux te dire c que j’ai, je et partagerai car ça me touche, me fait vibrer et espère que dans cette chaîne invisible et pourtant réelle, cela fera vibrer d’autres autres….

  5. Que c’est beau Céline – ta sincérité, tes mots, ta voix, ta musique, le tout…
    J’ai un rapport au toucher très différent du tien dans l’ensemble mais par contre je ne supporte pas qu’on me touche quand on me parle ou pour attirer mon attention. Je ne sais pas pourquoi, cela me dérange et me refroidit toujours.

    1. Ah oui, quand on regarde ailleurs et qu’une personne nous met la main sur le bras ? Pouah 🙂 Merci beaucoup pour ton avis qui compte beaucoup Natasha !

  6. Quelle belle vidéo, cela m’a fait penser au doux univers de Natacha Birds, que je cite ici pour celles qui voudraientt la découvrir.

    Ce nouveau format est une douceur qui se regarde, qui se lit, qui s’écoute… Un belle approche multisensorielle qui nous touche à tous les niveaux, merci pour cela.

    1. La comparaison m’honore !
      Sinon, oui, j’avais envie d’essayer quelque chose d’un peu nouveau, je suis vraiment heureuse que ça vous ait plu !

  7. Je commente rarement, et pourtant je lis tout tes articles avec avidité. Surtout ceux qui parlent du beau, et du simple, encore plus ceux de maternité qui résonnent maintenant encore plus en moi que je ressens souvent la même chose que toi, sans parvenir à le dire aussi bien. J’écris moi aussi un peu, beaucoup pour moi, un peu pour mon fils, et je sais combien il est important aussi d’avoir des avis extérieurs sur ce qui sort de notre coeur. Alors je prends pour une fois ma plume pour te le dire, tes mots résonnent presque toujours en moi, ton écriture est magique, elle rend le simple beau. Merci pour ça.

    1. Merci beaucoup d’avoir osé prendre la plume, ou le clavier, ça me fait très plaisir, et ça m’encourage, et me réchauffe, et me motive, tout ce que tu veux. 🙂 Jolie journée !

  8. Je suis revenue voir et écouter une seconde fois cette pépite ce soir. Il y a tellement de simplicité, de beauté et de justesse (tour mélangé à la fois) que c’est de l’ordre du sublime ce que tu livres là.
    (Encore ! Encore !)

    1. Sublime, c’est bien fort, et je suis sûre que non, mais je suis vraiment heureuse que ça t’ait plu, et m’y risquerai encore, promis. (J’ai bien trop aimé faire ça ! 🙂 )

  9. Lectrice assidue , je commente rarement , mais là ça s’impose à moi, une évidence. L’envie,le besoin presque,de te dire : MERCI.
    Merci pour le beau, le simple, et l’essentiel. Merci pour la douceur de la lumière, la chaleur de la voix, et l’odeur délicate et poudrée de la fleur d’oranger qui émane de cette vidéo.
    Actuellement enceinte et hospitalisée pour menace d accouchement prématuré, cette vidéo est une bouffée d’espoir, un chant d’amour. Elle résonne à mon cœur , elle résonne aux creux de mon ventre. Puisses tu continuer de nous nourrir de si douces pépites..

    1. Oh, je t’envoie des bisous qui comptent triple, Ophelie. Pour quand est prévu ton bébé ? Je te souhaite beaucoup de courage et une magnifique rencontre.

  10. Est-ce parce que moi aussi je ne suis pas très tactile ? Parce que moi aussi je suis devenue maman ? Je me suis vue, entendue, reconnue dans tes mots, tes impressions, tes ressenties… J’ai eu les yeux humides en t’écoutant. La gorge un peu serrée. Et des brûlures au bout des doigts. Soudain, il m’a tellement tardé de retrouver moi aussi ma brioche. Ma fille. Celle dont je m’enivre de son odeur sucrée de lait et de gâteau. Celle avec une peau de velours et des cheveux de soie. Celle que je pétris de câlins dès que mes mains la frôlent.

    Merci l’Ecureuil pour cette bulle de douceur. C’était beau, émouvant, juste, doux, tout ça à la fois et bien plus. C’était parfait.

    Des bisous aussi légers que des nuages et que tu ne sentiras même pas te toucher 🙂

  11. Les émotions sont un peu des sentiers cachés, ou bien desquels je me dérobe souvent. On se construit des façades, des allées travaillées, des plates-bandes soignées qui ont le mérite de donner le change au grand public et de nous permettre de garder la tête haute, froide aussi.
    Tes mots, ta voix, tes partages sont des invitations à déambuler sur ces chemins discrets, trop ignorés, à explorer leurs richesses et leurs beautés.
    Si le quotidien, je parviens à suivre son rythme coûte que coûte, tu m’offres un phare, une ancre, un voyage vers ce que je connais moins, qui m’effraie beaucoup. Merci mille fois de donner des ailes à ce quotidien intime, beau, poétique. Un moment de calme dans la frénésie du tout où t’écouter nous permet de nous écouter aussi.

  12. Camille à la vanille, petite brioche. Et si je ne devais tomber amoureuse que d’une chose aujourd’hui, ça serait ça. Et ta douceur, cet amour, ses petites mains, ta sincérité. C’est doux doux doux et c’est reposant, brillant, aimant, solaire. Et ce soir, ça me cajole un peu (et je pense à ma maman).

  13. Que c’est beau… Ta voix, tes mots, les images en mouvement, et jusqu’à la dernière note de musique, tout est parfait… Merci d’avoir partagé ces 3 minutes et 48 secondes de douceur avec nous ! 🙂

  14. Chère Céline que je ne connais que par le biais de ce site mais qui m’est justement très chère, te rends-tu compte de la vague de bisous, de brioche et d’amour que tu déclenche lorsque tu nous envoie de si jolis emails-posts-vidéos? c’est toujours différent et pourtant toujours pareil dans le bonheur de te lire – ou de t’écouter. Je vous trouve magnifiques. Merci

  15. J’ai la même réticence du toucher, et pourtant c’est précisément pour des moments comme ceux que tu nous dévoiles que je continue à me battre pour pouvoir les vivre un jour.
    Merci pour ces caresses…

  16. Oh que c’est beau ! Vraiment, merci.
    Journées fatigantes entre travaux inachevés, déménagement, tracas du quotidien et bébé n°3 qui me prends beaucoup, beaucoup d’énergie mais cette vidéo, et tous vos jolis mots globalement sont mon petit réconfort, ma petite pause douce qui me fait m’échapper quelques instants de tous ces minis bobos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *